Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 22Article 550780

Actualités Régionales of Thursday, 22 October 2020

Source: Cameroon Info

Aux funérailles du 'Général' Mad Dog, l'armée célèbre 'la mort d'un terroriste amba'

Fonteh Lucas Ndefru alias `` général '' Mad Dog, combattant séparatiste tué par des soldats le 5 septembre 2020, a été enterré dans l'enceinte de leur famille à Ntamulung, Bamenda ce mercredi 21 octobre 2020.

La dépouille de l'homme fort séparatiste a été enfermée à la morgue de l'hôpital régional de Bamenda sous les yeux attentifs d'éléments des Forces de défense et de sécurité camerounaises. Des prières ont été dites à la chapelle de la morgue.

Les soldats n'ont quitté l'enceinte de la famille à Ntamulung que peu de temps après l'enterrement de Fonteh.

Le général de brigade Nka Valère, commandant de la 5e région militaire conjointe, a déclaré le 6 septembre que Fonteh alias Lord Luga avait été tué dans la nuit du samedi 5 septembre 2020 par une escouade commando du bataillon d'intervention rapide, BIR.

Le général Nka a déclaré avoir mis un pari sur la tête de Fonteh, un homme qui «terrorisait la population de Bamenda depuis plus de dix ans - à la fois en tant que criminel et en tant que terroriste».

"Au cours des cinq, voire dix dernières années, ce criminel et terroriste avait tué plus de 100 personnes, hommes et femmes, enfants, civils et membres des forces de défense et de sécurité", a déclaré Nka, ajoutant qu'une prime avait été mise sur Mad Dog's chef après avoir dirigé un gang d'hommes armés qui ont attaqué le siège social de la Mitanyen Cooperative Credit Union Limited, MitaCCUL, à Sonac Street Bamenda le vendredi 21 août 2020.

«C'est une belle journée pour nous. Nous célébrons la mort d'un terroriste amba très célèbre et notoire », a déclaré le brigadier général.

Nka a adressé les félicitations de la hiérarchie aux forces de défense et de sécurité travaillant dans la région du Nord-Ouest pour sécuriser la population et rétablir la paix.

«Permettez-moi de féliciter l'équipe de commandos qui a réalisé cette opération car la semaine dernière, nous avons misé sur Fonteh. Que quiconque le prendra, mort ou vivant, recevra une enveloppe. Je ne donnerai pas le montant mais ces gars-là seront récompensés pour ce qu'ils ont fait », a révélé Nka.

Le commandant de la 5e région militaire conjointe a assuré à la population que l'assassinat de Fonteh alias Mad Dog fait partie des mesures visant à garantir que «nous débarrassons Bamenda de tous ces terroristes amba».

Cameroon-Info.Net rappelle que Mad Dog a été abattu samedi soir lors d'une opération «savamment planifiée» par la 5e Région militaire interarmées, RMIA5.

L'opération à Bamenda, capitale de la région du Nord-Ouest du Cameroun a été menée par des commandos du 3e régiment de la Brigade d'intervention rapide, le BIR - une unité d'élite de l'armée du pays.

Des sources ouvertes affirment que la figure rebelle redoutée est tombée dans le filet de l'armée à Ntasen, Nkwen, bien que ses restes aient été laissés à Liberty Square (rond-point des chimistes de la ville) à Mankon tôt le lendemain pour que le public puisse les voir.

On ne sait pas si le général rebelle Ayekeh tué à Lebialem le 13 octobre 2020 sera enterré de la même manière.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter