Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 30Article 559262

General News of Monday, 30 November 2020

Source: Le Messager no 5665

Autoroute Yaoundé-Douala : livraison en février 2021

En séjour à Douala dans le cadre de la rencontre avec le patronat, le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi a fait des annonces au sujet de certains chantiers routiers… Nombre d’opérateurs économiques du secteur des Btp et bien d’autres piaffaient d’impatience à écouter le ministre des Travaux publics, sur des questions inhérentes à certains chantiers routiers en cours d’exécution ou des projets de construction d’infrastructures routières, en pleine phase de maturation.


Il en est ainsi de l’autoroute Douala – Yaoundé, Yaoundé – Nsimalen, la pénétrante Est de Douala, le troisième pont sur le Wouri et le deuxième pont sur la Dibamba. Au sujet de l’autoroute Douala – Yaoundé, les capitaines d’industries, le patronat précisément a interpellé l’ingénieur de l’Etat sur les coûts élevés des travaux. Toutes choses qui dégagent une odeur de surfacturation avec comme corolai- re les rétro-commissions.


L’autoroute Douala – Yaoundé coûterait 6,05 mil- liards Fcfa par km, Yaoundé – Nsimalen 3,4 milliards Fcfa le km alors qu’en Côte d’Ivoire et au Maroc, les projets similaires sont réalisés à 1,65 milliards Fcfa le km. Outre les coûts exorbi- tants, ces ouvrages ne sont pas tou- jours en conformité aux standards requis.


Qualité de vie des riverains


L’ingénieur de l’Etat explique que les coûts jugés élevés sont liés aux spécificités techniques qui entourent ces chantiers. Pour l’autoroute Yaoundé – Douala, phase I, la plateforme prévoit 33,60, une vitesse de référence de 110km/heure, 200 m d’emprises à dégager. Ce qui suppose plus de travaux de terrassement, des déguerpissements et des indemnisations à réaliser. En plus, sur instructions du chef de l’Etat, il est prescrit de construire des routes concomitamment avec les infrastructures d’accompagnement pour relever la qualité de vie des riverains.

C’est ainsi que ces chantiers intègrent la réalisation de 27 adductions d’eau potable, l’aménagement des axes secondaires, la construction des salles de classes entre autres. Cerise sur le gâteau, Emmanuel Nganou Djoumessi annonce la livraison de l’autoroute Yaoundé-Douala en février 2021. Pour le patronat, le Mintp devrait se contenter de construire les infrastructures routières, sans plus… Relativement à la pénétrante Est de Douala, c’est au total 54 km de route à bitumer pour un axe de 6 voies. Pour éviter un effet entonnoir, il est prévu d’ériger un deuxième pont sur la Dibamba.

Livraison des travaux, selon l’ingénieur de l’Etat, la fin de ce mois. Afin de fluidifier la circulation, le Mintp n’est pas passé par quatre chemins pour signifier que le troisième pont sur le Wouri sera bientôt construit. «Les financements japonais sont disponibles» a lancé le patron des travaux publics au Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter