Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 09Article 587731

General News of Friday, 9 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Auréole Tchoumi crache sur le cadavre d'Alim Hayatou

Pour l'ancien communicant du MRC, feu Alim Hayatou, ancien Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de la Sante Publique, chargé de la lutte contre les Epidémies et les Pandémies est l'un des responsables des détournements des fonds Covid-19, révélés par l'audit recommandé par le FMI.

Il ne devrait donc pas encore mourir, car selon Auréolé Tchoumi, Alim Hayatou devrait répondre de ses actes avant que la mort de l'emporte.

'Parlant d'Alim Hayatou, c'est un regret qu'il soit décédé parce qu'il n'était pas un homme de cœur. L'audit engagé aujourd'hui concernant les fonds Covid-19 aurait eu à prendre sa tête. Il était un des acteurs des détournements de fond du Covid 19, Il devait répondre de ses actes avant de mourir', a déclaré l'ancien communicant du RDPC, suspendu il y a quelques semaines, sur les ondes d'ABK Radio ce matin.

Le Secrétaire d’Etat à la santé publique en charge des épidémies et des pandémies est décédé lundi dernier des suites de maladie. Il était à ce poste depuis plus de 20 ans. Il était également le Lamido de Garoua au Nord et président du Conseil des chefs traditionnels du Cameroun. M. Hayatou avait prêté serment le 23 juin 2020 et avait pris ses engagements au cours d’une audience conduite par le président de Tribunal de première instance (TPI) de Garoua.

Né en 1946 à Garoua, il est originaire du département de la Bénoué dans la région du Nord.