Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 03Article 565163

Politique of Sunday, 3 January 2021

Source: Cameroon Info

Au RDPC, la démocratie est la chose la moins partagée - Saint Eloi Bidoun

Saint Eloi Bidoung était ce dimanche 3 janvier 2020, sur le plateau de ‘‘Club d’Elites’’, le programme dominical de débat sur la chaîne de télévision privée Vision 4. Le premier adjoint au maire de Yaoundé VI a eu l’occasion de réitérer sa décision de quitter le RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais), le parti au pouvoir.

«J’ai été exclu du RDPC, je subis cette sanction et je n’ai pas l’intention d’y retourner. J’ai toujours exprimé mes ambitions pour diriger ce pays et ça ne peut pas être possible au RDPC. Car, au RDPC, la démocratie est la chose la moins partagée», a déclaré l’homme politique qui s’est révélé au grand public il y a quelques années, en tentant de challenger Paul Biya à la tête du parti présidentiel. Il n’y était pas parvenu, sa candidature ayant été recalée.

Pour mémoire, M. Bidoung a été exclu des rangs du RDPC pour une période de 36 mois à l’issue des élections législatives et municipales du 9 février 2020. La direction du parti lui reproche des actes d’indiscipline manifestés au cours de ce processus électoral.

Début décembre dernier, il révélait à Cameroon-Info.Net être engagé sur le projet de création d’un nouveau parti, le PDPC (Parti Démocratique des Pauvres du Cameroun). En attendant l’aboutissement des procédures administratives, Saint Eloi Bidoung reste déterminé à conduire son projet jusqu’au bout.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter