Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 04 10Article 588022

Actualités of Saturday, 10 April 2021

Source: www.camerounweb.com

'Au Cameroun on fait disparaitre le cadavre de ceux qui expriment leurs opinions'

Un enseignant tué il y a quelques mois Un enseignant tué il y a quelques mois

L'affaire du retour des poulets congelés brésiliens sur le marché camerounais a donné de l'inspiration à Wilfried Ekanga.

Le conseillers de Maurice Kamto a dans une publication donné son avis sur la question. Dans sa publication il a également accusé le régime de Biya de souvent éliminer et faire disparaître les cadavres de ceux qui expriment leurs opinions.

'La différence entre les poulets congelés et les Camerounais, c'est que les poulets au moins sont congelés. En d'autres termes, ils ont droit à la morgue. Au Cameroun, les humains eux, ne vont pas à la morgue. Après les avoir tués, on fait disparaitre le cadavre de ceux qui expriment leurs opinions. Samuel Wazizi en sait quelque chose. Demandez-lui et il vous le confirmera. Mais le plus important c'est ce que l'autre Samuel, un majeur, a fait dans sa chambre avec une majeure. Ça vaut bien une semaine de débats … ou bien ?, écrit Wilfried Ekanga

'Les Camerounais, que Dieu vous garde " ( Gilbert Baongla, lui-même actuellement en phase de wazizination ) A qui le tour ?
Bon rassure-toi hein, toi tu es à l'abri. Ça n'arrive qu'aux autres. Surtout que tu vis dans un pays où les droits sont respectés. Bref, revenons à nos moutons. Tu dis donc que le gars là a fait quoi avec la fille là ?', ajoute le conseiller de Maurice Kamto.

Rejoignez notre newsletter!