Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 01 21Article 486169

General News of Tuesday, 21 January 2020

Source: www.camerounweb.com

Au Cameroun, les Chinois donnent de l'insomnie à Macron

Depuis que la Chine a jeté son dévolu sur l’Afrique, les partenaires traditionnels des Etats sont obligés de revoir leurs politiques économiques à l’égard des pays du continent.

C’est le cas du Cameroun dont les multiples ressources ont attiré l’appétit des descendants de Mao qui sont peu regardants en matières de violation des droits humains dont le pays de Paul Biya est devenu champion depuis quelques décennies.

Premier partenaire économique du Cameroun, la France voit ainsi ses intérêts être menacés par l’arrivée de nouveaux concurrents qui dépensent sans compter. Et pour ne pas perdre cette prestigieuse place que lui offre le « vieux Lion » la France a revu son aide au développement à l’égard du pays.

Selon les enquêtes réalisées par Chief Scott Ticknor, « le Cameroun est le plus grand bénéficiaire de l’aide étrangère française en Afrique ».
Cette aide est matérialisée par le « Contrat de désendettement et de développement de la France » (C2D) qui fournit au Cameroun plus de 537 millions d'euros (768 millions de dollars) en cinq ans, prélevés sur les fonds convertis de l'allégement de la dette des PPTE, et axé sur les infrastructures, la santé, l'éducation, l'agriculture et l'environnement.

Une démarche qui sans doute vise à ne pas laisser le champ libre à Pékin qui a déjà acquis plus 100.000 hect de terre agricole au Cameroun en vue d’y produire essentiellement du riz.

Bien qu’étant présent au Cameroun depuis des décennies, la France est sérieusement concurrencée par la Chine qui investit dans tous les domaines de la vie pays. Cette situation pousse Paris à être beaucoup plus souple à l’égard de Yaoundé sur le plan politique. La perte, il y’a quelques semaines du Terminal à conteneurs du port de Douala par le richissime homme d’affaires français Vincent Bolloré, n’est que l’illustration de ce changement dont on a parlé plus haut.

Un observateur camerounais a estimé que l'aide française est devenue plus agressivement liée aux intérêts commerciaux et à lutter contre une croissance présence chinoise.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter