Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 27Article 537574

General News of Thursday, 27 August 2020

Source: agencecamerounpresse.com

Au Cameroun, aucun traitement traditionnel n'est efficace contre le Coronavirus (Comité scientifique)

Le Conseil Scientifique des Urgences de Santé Publique recommande de ce fait, que la non toxicité des produits faits à base de plante présentés par nos tradipraticiens soit évaluée.

La position du Conseil Scientifique des Urgences de Santé publique paraît sentencieuse. Aucun traitement fait à base de plantes proposé par nos tradipraticiens dans le traitement de la pandémie du Coronavirus n’est efficace. L’efficacité de ce type de traitement n’a pas été prouvée, précise-t-il. Aussi, il recommande que la non toxicité des produits faits à base de plantes soit évaluée et leur efficacité, ceci pour assurer la sécurité des populations.

Réuni pour étudier les propositions de traitements à base de plantes (médicaments traditionnels améliorés) pour le Coronavirus, le Conseil Scientifique des Urgences de Santé Publique émet les recommandations qui suivantes: mettre en place un répertoire des Tradipraticiens de la santé et inventeurs et un registre des remèdes à base de plantes présentés par ceux-ci pour la prévention et la prise en charge de la Covid-19 par les instances réglementaires. Pour ce qui est des traitements à base de plantes dont la promotion est faite auprès des populations, le Conseil indique que «le tradipraticien de santé qui souhaite mettre à la disposition (à titre onéreux ou non) auprès du grand public un produit à base de plantes doit être muni d’une autorisation de mise sur le marché délivré par la Commission Nationale en charge du Médicament traditionnel amélioré du Ministère de la Santé.

Toutefois le Conseil Scientifiques des Urgences de Santé publique qui dit reconnaître le rôle joué par les Tradipraticiens de la santé dans la médecine traditionnelle en Afrique et au Cameroun dans la gestion des maladies en général et le Coronavirus en particulier. Seulement, cela dit que même les produits de Mgr Samuel Kleda n’ont pas été reconnus efficaces. Pourtant l’archevêque métropolitain de la ville de Douala revendiquait plus de 1200 personnes soignées et guéries en mai 2020, avec aucun décès.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter