Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 28Article 508693

General News of Tuesday, 28 April 2020

Source: cameroonvoice.com

Attaque de Atanga Nji contre SCSI: MTN menace de fermer la branche Camerounaise

« Je relève à votre attention qu’en maintenant actif ledit compte, vous êtes susceptible d’être considéré comme co-auteur ou complice de cette activité illégale » Telle est la phrase choc de la correspondance adressée par le Ministre camerounais de l’Administration territoriale aux opérateurs de téléphonie mobile MTN et Orange opérant sur le territoire national, dans le but de les mettre en garde contre la poursuite de leur collaboration avec une organisation ayant pour objectif de venir en aide aux Camerounais quine savent plus où donner de la tête, abandonnés à eux-mêmes depuis la survenue dans leur pays de l’épidémie de nouveau Coronavirus.

Si en Afrique l’art maléfique de la sorcellerie est réputé se pratiquer la nuit, au Cameroun, des accrocs de l’anormalité n’hésitent pas à se livrer aux pratiques sorcières en plein jour. Cela pourrait être le cas d’un membre du gouvernement surnommé “ministre des gros yeux” ou “minister for up eye”

Décidément accroché aux basques de Maurice Kamto dont le musellement, voire le meurtre, serait le tenant et l’aboutissant de son plan de carrière ministérielle, le ministre de l’Administration territoriale du Cameroun semble péter les plombs, tellement il est hanté même par l’ombre du président élu que la simple évocation du nom de Kamto, fut-ce d’un autre Kamto, le fait délirer et perdre tout sens de la mesure.

Dans des correspondances datées du lundi 27 avril 2020, monsieur Atanga Nji enjoint aux Directeurs généraux des sociétés de téléphonie mobile MTN Cameroon et Orange Cameroun de procéder « sans tarder » à la clôture du compte Mobile Money et au gel des fonds de l’association « Survie-Cameroon-Survival-Initiative ». La raison avancée par ce ministre et non moins ancien directeur général de la banque Highland Corporation Bank dont les mauvaises langues disent qu’elle fut un moyen de blanchiment de l’argent sale pour l’escroc international d’origine camerounaise Koagne Donation qui aurait été son patron, est que le Fonds SCSI et l’appel à contribution par ce canal violent les textes en vigueur. Il affirme alors dans sa correspondance à MTN et Orange Cameroun que « Selon la loi no 90/056 du 19 décembre 1990 relative aux partis politiques (Art. 10), il est formellement interdit à un parti politique de recevoir les fonds de l’extérieur.»

Le seul ministre au monde à avoir menacé de mort en mondovision un leader politique adversaire du chef du parti au pouvoir en faisant savoir qu’il enverra Maurice Kamto au « village de si je savais », vient encore de faire des siennes. Après avoir enjoint à une banque camerounaise de clôturer les comptes de l’un de ses clients, en l’occurrence le Fonds Survie Cameroun Survival Initiative (SCSI) créé par un groupe de Camerounais en tête desquels le vainqueur de l’élection présidentielle du 7 octobre 2018 -écarté de force de l’exercice du pouvoir- Maurice Kamto, Atanga Nji Paul, sans avoir qualité, vient d’adresser des sommations aux deux principaux opérateurs privé de télécommunication mobile du Cameroun que sont la filiale camerounaise de la multinationale sud-africaine MTN et sa concurrente française Orange Cameroun.

À LIRE Covid-19 : Le fonds de solidarité de Biya fait rire l'Afrique
Il avait déjà poussé « une autorité en charge de la surveillance des transactions financières. » à s’impliquer dans cette affaire en obligeant les opérateurs de téléphonie mobile à suspendre les comptes banque électronique du Fonds Survie Cameroun Survival Initiative, une plateforme apolitique créée par Maurice Kamto début avril, pour faire face à la propagation de la pandémie de Coronavirus dans une société camerounaise précarisée à l’extrême par un régime inconséquent dont le chef s’était à l’occasion montré aussi totalement effacé qu’insouciant, (laissant à des ministrons embrouillés le soin de faire du service minimum et en dilettante, là où la situation appelait des actions énergiques en permanence).

Après les protestations des responsables du Fonds SCSI, l’opérateur MTN avait levé le blocage du compte, après avoir compris que ledit Fonds n’avait aucun lien avec un parti politique. Même s’il est vrai qu’aucune loi n’interdit la contribution par voie électronique au financement d’une organisation ou d’une cause nationale, fut-elle politique, étant entendu que les comptes e-bank de MTN Cameroon (MTN Mobile Money) et Orange Cameroun (Orange Money) ne fonctionnent que pour les transactions à l’intérieur du territoire, tandis que les transactions à partir des pays étrangers se font via d’autres plateformes ou les banques traditionnelles.

Jusqu’ici, seul Orange Cameroun avait maintenu le blocage des comptes de Survie Cameroun Survival Initiative, suscitant le courroux de nombreux de ses clients dont certains ont carrément décidé de le boycotter en rompant leurs puces ou en décidant de ne plus l’activer jusqu’à nouvel ordre.

C’est dire que la correspondance adressée à Orange Cameroun qui s’est pourtant pliée sans se faire prier à “l’Atanga Nji way of life” n’est qu’une manière d’enfoncer une porte ouverte, une feinte pour donner l’impression que Orange n’est pas partie prenante du complot ourdi par la dictature en place pour laisser le Coronavirus exterminer les Camerounais coupables de l’avoir congédiée en 2018 au profit de Maurice Kamto.

En revanche, la menace contre MTN est bien réelle, compte tenu du comportement réaliste et légaliste de cet opérateur que nous avons relevé supra, lequel a d’ailleurs fait l’objet d’un précédent traitement sur Cameroonvoice.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter