Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 11Article 555325

General News of Wednesday, 11 November 2020

Source: Actu Cameroun

Attaque contre les avocats: Me Dominique Fousse est 'en deuil'

Avocate au barreau du Cameroun et militante des droits de l’homme, elle s’insurge aussi contre la barbarie exercée sur certains avocats ce mardi 10 novembre 2020, au tribunal de première instance de Douala à Bonanjo.
« Aujourd’hui je suis en deuil et profondément triste. La salle d’audience est le lieu de notre exercice professionnel par excellence. Nous y portons notre robe d’avocat qui est notre symbole. C ‘est notre lieu sacré. Hier il a été profane par des policiers ou gendarmes qui ont tiré sur instruction des gaz lacrymogènes sur des avocats venus défendre deux des leurs, deux jeunes avocats », écrit Me Dominique Fousse dans une tribune publiée ce mardi sur son compte Facebook.

Pour elle, la défense c’est leur métier, c’est leur vocation. « Nous ne pouvons l’exercer dans la peur et sous les coups. Nos conditions d’exercice professionnelle sont mauvaises ne nous le cachons pas et cela depuis longtemps. J’y reviendrai plus tard ; toujours est-il que les vidéos postes par nos confrères témoignent de l’extrême violence des faits. Je vivais ces instants depuis le car qui me ramenait à Douala avec une grande consternation », poursuit-elle.

Population

« Les images, les vidéos parlent d’elles même et la vérité ne peut être tronquée. Aucun avocat ne peut rester indifférent à cette situation, l’avocate c’est notre vie et nous portons sur nos épaules, l’espoir des populations qui cherchent à avoir un peu de justice et comment rêver d’une saine justice dans un lieu profané. Dans notre contexte ce n’est pas aise : tout le monde le sait », ajoute celle-ci.

« Personne n’ignore plus rien ! Les défenseurs des veuves et orphelins traines au sol et matraques, blessés, brûlés !!!! .Ceux dont le métier et la vocation est d’obtenir des espaces de liberté et de droit pour leur concitoyen martyrisés. Je suis une aînée dans la profession ce qui me confère un peu plus d’expérience mais aussi de clairvoyance .Il ne faut pas que la justice soit prise en otage ! C’est mon cri de ce matin .Dieu préserve notre profession ! », conclut Me Dominique Fousse.







Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter