Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 10Article 572680

General News of Wednesday, 10 February 2021

Source: Actu Cameroun

Assemblée nationale: qui a convoqué la session ordinaire de mars ?

L’arrêté y relatif a été signé Le 5 février par Le président de L’Assemblée nationale. Problème : Cavaye Yéguié Djibril, se trouvait dans un état critique ce jour-là à Mada, son village natal. Et ne reconnait pas avoir signé un tel document.

Un arrêté signé le 5 février 2021 par le président de l’Assemblée nationale (PAN) convoque la Chambre basse du parlement en session ordinaire le 11 mars. Cette décision précise que le président de la République, comme il est d’usage, a été consulté. Sauf que ce jour-là, Cavaye Yéguié Djibril se trouvait à Mada, son village natal, et très mal en point?

Visiblement diminuée, « l’autorité demande à se rendre à l’aéroport de Nsimalen pour son voyage à Paris.’Le PAN insiste pour que son véhicule soit garé pour le départ pour l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen alors qu’il est bien dans sa concession de Mada », souffle une source dans son proche entourage. Une autre susurre : « La troisième personnalité du pays, qui est sérieusement fatiguée et affaiblie, ne peut pas rester 15 minutes sans fermer les yeux pour dormir et ronfler ». Le lendemain, son état suscite plus d’inquiétude dans tout son entourage. « Son état de santé est très préoccupant. D’ailleurs, cela se vérifie à travers les visages qui se referment et la tristesse qui se lit sur les fronts, même le repas que ses notables prenaient ensemble a été annulé », confie l’entourage.

« L’autorité est toujours invisible et cachée dans sa chambre dans la stricte intimité. N’ont accès au PAN que ses épouses et personne d’autre, toutes les entrées de la chefferie sont strictement interdites. En outre, nous pouvons dire que si l’idée du pire et du décès est certainement écarté pour le moment le PAN est dans un état très difficile et préoccupant ». Celui qui fait cette confidence samedi 6 février, note également que même les membres de la sécurité sont priés de rester hors de la concession.

Heureusement que les deux médecins accourus à son chevet ont remonté le PAN, qui se remet progressivement et a repris avec ses habitudes. C’est alors qu’il apprend par un proche qu’il a signé l’arrêté convoquant la session ordinaire de l’Assem-blée nationale pour le 11 mars.

D’après un témoin de la scène, il marque un long temps d’arrêt et s’exclame : « Qui a signé l’arrêté convoquant la session ! En tout cas, je ne reconnais pas avoir signé un tel document. Depuis 1992, je n’ai jamais signé un arrêté convoquant la session un mois avant. En tout cas, celui qui a signé ce document sait peut-être ce qu’il a fait ou alors Komba a commencé à faire comme Meva’a m’Eboutou au Sénat. Pour le moment, je n’ai rien à faire à Yaoundé. Je suis bien ici dans ma maison, le jour où je déciderai de rentrer à Yaoundé, c’est pour aller à Paris voir mes médecins. Je n’ai pas de problèmes avec la diaspora comme les autres ». Depuis le 9 janvier, Cavaye Yéguié Djibril vit quelque peu reclus dans son village.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter