Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 14Article 527269

General News of Tuesday, 14 July 2020

Source: camer.be

Assemblée nationale: la mise au point musclée de Nourane Foster face aux critiques


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Nourane Foster a fait une sortie pour mettre les points sur les i.

«Nous sommes nombreux, sereins et solidaires. Rien ni personne n’empêchera à notre génération de procéder au renouvellement de la classe politique vieillissante», répond Nourane à ses détracteurs.

La députée 2.0 subit depuis quelques jours les attaques de certains internautes. A la fin de la session parlementaire du mois de Juin, elle a accordé une interview à Equinoxe radio et TV dans laquelle elle disait avoir apporté sa «modeste contribution» au cours des travaux, réaction qu’ont récupéré ses adversaires pour la fustiger.

Depuis deux jours, c’est son style vestimentaire qui est attaqué. A l’origine de ces attaques et insultes, une photo d’elle devenue virale sur des réseaux sociaux. Sur ladite photo qui date d’une période d’avant casquette de député, elle porte des vêtements jugés vulgaires et dépravants par ses adversaires politiques.

Les commentaires sur cette image vont dans tous les sens. Alors que certains prennent du plaisir à s’attaquer à cette jeune femme politique, d’autres par contre, ont choisi de la défendre.

C’est le cas de la nommée Binkù la nerveuse, reconnue pour son attachement au Mouvement pour la Renaissance du Cameroun. Elle a fait une chronique pour dénoncer ces attaques contre l’honorable Nourane Molluh et taxer ses camarades du parti de «perdus». «L’une des choses qui plombent cette résistance, c’est que certains d’entre nous ne savent pas qui sont leurs véritables adversaires ! Cette femme a-t-elle déjà un jour trahi le peuple pour mériter un tel acharnement de votre part ? Ou alors le simple fait pour elle d’appartenir à un parti politique autre que le MRC la condamne d’office ?», S’interroge- t-elle dans les «chroniques de Binkù». Elle estime d’ailleurs que, si la jeune députée du PCRN était du MRC, il n’y aurait pas de débat autour de son style vestimentaire.

C’est à partir de cette chronique de Binkù, que Nourane Foster a fait une publication sur sa page Facebook ce lundi matin, pour répondre à ses détracteurs. Elle est d’ailleurs restée zen dans sa réponse en rassurant les jeunes, qu’elle appartient à la génération 2.0 et que rien ni personne ne les empêchera de procéder au renouvellement de la classe politique. «La troisième république se fera avec tous ses enfants de tous les bords politiques. J’approuve cette chronique de Binkù la nerveuse», a écrit la jeune honorable de 32 ans.

Pour ses fans, le vêtement qui sert de prétexte d’attaque n’était qu’une tenue de circonstance, surtout que cette photo ne date pas d’aujourd’hui. Avant qu’elle ne devienne une femme politique remarquable, Nourane est tout d’abord reconnue pour sa ténacité dans le monde des affaires.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter