Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 17Article 580585

General News of Wednesday, 17 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Assassinats, homosexualité : Kamto réclame une enquête sur l’affaire Hubert Ateba

Les troublantes révélations de Franck Hubert Ateba, ancien cadre du MRC ont fait réagir Maurice Kamto. L’opposant camerounais réclame une enquête pour situer l’opinion. En effet dans la nuit du 15 mars 2021, Franck Hubert Ateba a diffusé une vidéo dans laquelle il accusait le ministre des Finances Louis Paul Motaze d’empoisonnement. Selon Ateba, ses jours sont comptés et son frère qui n’a pas eu assez de chance est déjà mort. Plusieurs autres personnalités ont été citées allant de commissaires de polices aux hauts gradés de l’armée camerounaise en passant par de journalistes bien connus. Ateba a également fait de graves révélations sur le réseau d’homosexuels qui gravitent autour du ministre des finances ainsi qu’un plan de renversement de Paul Biya à la tête du Cameroun.


Pour Maurice Kamto, ces révélations sont à prendre au sérieux. Il s’agirait selon lui, d’une affaire d’Etat si jamais les propos tenus par Franck Hubert étaient vérifiés.

« J’appelle les autorités judiciaires et policières du pays à se saisir des révélations et accusations gravissimes portées par monsieur Franck Hubert ATEBA contre des personnalités du pays. Au regard du caractère exceptionnellement grave de faits allégués, les Camerounais attachent du prix à la qualité des investigations mais aussi à la publicité qui sera faite des résultats de cette investigation, dont nul ne peut imaginer qu'elle ne puisse pas avoir lieu. Si les faits portés à la connaissance du public par monsieur Franck Hubert ATEBA venaient à être établis alors on serait en plein dans une authentique affaire d'État », a déclaré le président du MRC.


Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter