Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 30Article 584665

General News of Tuesday, 30 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Assassinat politique: après Eric Kingué, 'voici les prochaines victimes du régime'

C'est la nuit des longs couteaux dans les arcanes du pouvoir. Après Kingué, une liste qui dresse les noms des 'zélés' du pouvoir qui paieront cher pour leur arrogance est sortie. Elle a donc été dressée par l'activiste Iyo Gogo. Elle a cité les noms de Hubert Atéba et Serge Anango qui sont les prochaines victimes et décrit la manière dont le film de l'assassinat de Eric Kingué s'est produit qui d'après elle, est un assassinat programmé par le régime Biya.


FRANCK HUBERT ATEBA, VOUS SUIVREZ PAUL ERIC KINGUE ET SERGE ANANGO VOUS SUIVRA


Je commencerai par 02 déclarations non-ambiguës : la première, A M. Franck Hubert Ateba : M. Franck Hubert Ateba, si le régime vous a vraiment empoisonné, vous allez mourir à coup sûr ! Il ne rate jamais sa cible. A M. Serges Anango : vous finirez mentalement fou, si vous êtes chanceux ; ou empoisonné, après être passé par les prisons de Paul Biya, si vous êtes malchanceux. Il n’est jamais pressé quand il vous cible ! Les fins de règne sont toujours très dangereuses, car on règle les comptes aux traitres ! Je dis ceci sans émotion, sans incitation du régime Biya à continuer à s’en prendre à vous, encore moins sans intention cachée de me réjouir de ce qui vous arrive ou de ce qui vous arrivera. Et je le jure sur la mémoire de mon feu papa. Je m’inscris dans la recommandation du Président Elu de ne pas rire de votre malheur, je suis sincère. Mais je vous parle, à vous deux avec réalisme froid.

Le régime de Paul Biya tolère les opposants de conviction, légalistes ou repentis, même s’il les brime et les persécute. Mais ce qu’il n’a jamais toléré ce sont les traitres. Ayuk Tabe a plus de chance que vous deux de finir des jours heureux et libres au Cameroun. Je vous explique. Servir le diable vous exige une dévotion totale, et surtout une obligation de résultat ; sans oublier une vigilance permanente si vous ne voulez pas qu’on vous retrouve suicidé avec deux balles dans la tête !

Tous ceux qui ont détruit par la calomnie, la médisance, l’assassinat, la trahison, la délation les forces positives et du changement qu’il y a eu dans l’histoire de ce Pays, pour le bien des Camerounais, de l’Etat ont très mal fini, car ils n’ont pas compris quel était au fond l’essence diabolique même du régime qu’il se battait à maintenir debout.

Je vous donne des exemples que je connais :
Dans les années 50, Mayi Matip, Charles Okala, Prince Alexandre Douala, Andre Marie Mbida, Ahmadou Ahidjo…. Pour ne citer que ceux-là, ont cru qu’ils faisaient du mal aux Upécistes en allant à l’ONU combattre Moumié, Ruben Um Nyobe et Ernest Ouandié qui réclamaient un Kamerun meilleur et digne pour tous les Kamerunais. Une fois qu’ils se sont coalisés pour assassiner Um-Moumié et Ouandié et envoyé Ndeh Ntumazah en exil, ils ont chacun mal fini, car ils n’ont pas compris ce que c’était une dictature reptilienne : Charles Okala, premier ministre des affaires étrangères est mort déchu, Prince Alexandre est mort pauvre et alcoolique, André Marie Mbida est mort aveugle dans une prison, Mayi Matip et Ahidjo sont morts fous et appauvris. Jean Fochive lui-même est mort empoisonné après avoir diné chez Rene Owona, Conseiller spécial du président Biya après avoir enlevé, torturé, massacré et assassiné pour Biya et Ahidjo.

Tous les policiers, gendarmes, soldats d’élites, « birois » de l’époque qui massacraient les Nationalistes, les opposants du SDF durant les années 90 sont morts pauvres, alcooliques, laissant leurs enfants dans une pauvreté extrême. C’est le cas avec ces élites des années 60, 70, 80, 90, 2000 qui n’ont fait que des enfants fumeurs de chanvre, délinquants, violeurs, voleurs, détourneurs, malades…. Les plus chanceux sont agents immobiliers, car vivant des immeubles mal acquis légués par leurs pères, ou vivent ici à « mbeng » en trafiquants.

Je peux vous citer aussi le cas d’un ancien collègue de mon père, M. David Njilie qui a été préfet de la MIFI, et considéré comme héritier macabre de Fochivé, car il a été Directeur adjoint à la DGRE. Mais ses tourments ne sont pas venus de Fru Ndi ou des Anglophones, mais du propre système qu’il a formé. Son fils ainé, comme Fochive, avait été empoisonné comme représailles aux coups bas qu’il faisait contre les gens du système, et plus tard son dernier fils, Frederic un officier de Saint Cyr a été tué par « Boko Haram »… lui-même a fini mort malade de « l’insuffisance rénale ». C’est qui arrivé à Hamed Bakayoko et Issiaka Wattao en Côte d’Ivoire, à Paul Éric Kingue, Charles Ateba Eyene…. Car le régime de Biya est exactement le même que celui de Ouattara, ca sort et c’est tenu par les même réseaux internationaux, à la différence que le système Biya est plus reptilien, donc patient dans ta mise à mort, tandis que le système Ouattara est plus expéditif et brutal dans ta disgrâce et ton élimination.

Paul Eric Kingue toute sa vie, de sa jeunesse d’etudiant à sa mort, a été un pourvoiriste et un affairiste. Un maitre-chanteur et un espion au service du vice ! Qaund j’avais dit dans mes publications mettant en garde mes camarades que Ateba Franck Hubert, Paul Eric Kingue etaient des agents retournés ou infiltrés, le même Ateba m’a insulté (voir capture d’écran). Alors que lui-même à l’article de la mort a avoué que son frère Ngah et sa fausse ONG de société civile était un agent auto-désigné et auto-dévoué de Paul Biya qui ne le connaissait même pas. Deux traitres sur le carreau gratuitement : Voilà la récompense quand on se met au service inutile d’une dictature qui n’a pas besoin de vous et ne vous a rien demandé.

Aujourd’hui, je ne connais aucun fanatique du régime Biya luttant contre les vraies forces du changement qui apres avoir trahi, n’a pas fini aigri. Des Rdpcistes dévoués et va-t-en-guerre, aux Prefets, Gouverneurs, Ministres, policiers, gendarmes, militaires qui tuaient, torturaient les Camerounais refusant la corruption, la confiscation des libertés, des meilleures écoles, routes, et hôpitaux….

Moi, je ne fais pas dans le sensationnel, je ne fais pas dans la délation. Ce que je vous dis ce ne sont pas des spéculations, et je réitère : Mathias Eric Owona Nguini, Patrice Nganang (lui je l’ai vu dans mon enfance), Justine Diffo, Kennedy Ejacha, Jacques Noumsi, Cabral Libii, Jean Pierre Dupont, Djeukam Tchameni, et bien entendu Zogo Junior… sont des agents du Système. Réécoutez bien le live mortifère de Franck Hubert Ateba, vous comprendrez que les Denis Emilien Atangana, les Fabien Assigana, les Joseph Eloundou… étaient tout simplement des chargés de mission dans le MRC. Ne confondez pas vos opposants ou ennemis ouverts à ceux qui disaient vouloir la fin du régime.

Serges Anango depuis toujours, dans la diaspora, travaillait pour les pontes du régime. Sa spécialité c’était de collecter les sextapes sur les personnalités sportives et politique grâce aux réseaux de prostituées de luxe comme Nathalie Nkoah, Coco Emilia, Flore de Lille, Yolande Bodiong…) qui appartenaient à des pontes du régime (Belinga Eboutou, Motaze Louis-Paul, Mebe Ngoh, Atangana Kouna…).

Plus tard, avec Paul Eric Kingue, ils apprêtent les écoutes téléphoniques et les enregistrements et ils mettent sur pied un guet-apens contre le Président Elu Maurice Kamto afin qu’il accepte tacitement l’option militaire contre Paul Biya, la désignation des gouverneurs et des ambassadeurs, ce qui auraient donné le motif à Etoudi de le coincer et de le tuer définitivement. Mais Kamto et Fogue ont tellement ri de la naïveté de ces fanfarons. Je vous ai toujours dit que la haine de Kingue contre le MRC ne venait pas de Kamto, mais de Fogue. Kingue était toujours complexé devant l’intelligence stratégique de Fogue qui avait toujours cinq coups d’avance sur lui.

Aujourd’hui le même Anango qui, comme Owona Nguini nommé Vice-Recteur, prétendait vouloir le changement, combat farouchement Maurice Kamto, se fait recevoir par l’ambassadeur du Cameroun en France et soutient une alternance présidentielle Franck Biya.

Franck Hubert Ateba s’est trompé de combat et surtout d’adversaire. Le changement de Maurice Kamto fait du bien à tous, et aurait fait beaucoup de bien et même de prospérité financière a votre frère. Vous êtes allé attaquer des réseaux qui ne vous ont rien demandé, et que Biya lui-même tient à distance Que croyez-vous que Biya fera pour vous ? Même si Biya fera neutralisera ces réseaux grâce à vous, ces réseaux vont vous tuer comme ils ont tué votre frère. Quant à Serge Anango, je lui donne un conseil : Soyez humble, et prudent jusqu’à la fin de vos jours ; votre réception par l’ambassadeur du Cameroun en France me réjouit, car enfin on a la preuve que Maurice Kamto n’est en rien impliqué dans les casses des ambassades de Paris et Berlin, sinon, vous auriez déjà donné la preuve vidéo audio ou écrite à votre nouvel officier traitant qui est l’ambassadeur. Mais je vous le dis, votre mort par « cancer du foi » ou « insuffisance rénale » ou « covid aggravé » sera venue de votre bouche. Vous avez insulté l’intimité de la maman du Chef de l’Etat. Ce qui n’a jamais été fait au monde. Au pire, les gens ont souhaité que le père du Président ait mis un préservatif. Ce qui est déjà malsain comme remarque.

Evrad Eyenga qui joue les non-rancuniers avec vous, son Cousin Franck que vous soutenez ou le patriarche Paul en personne n’auront pas besoin de s’occuper de vous ! Continuez à jouer les arrogants, échec de mise à mort politique de Kamto, injure à la maman du Président, vous avez déjà coché toutes les cases, le système se chargera de vous, et vous prendra quand vous ne le saurez même pas. Vous suivrez dans la folie, Franck Hubert Ateba et Paul Eric Kingue qui vous auront précédé dans la mort. C’est cela la logique de ce système. Et je le connais très bien.

Iyo Gogo, Amsterdam, 23 Mars 2021

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter