Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 30Article 552805

General News of Friday, 30 October 2020

Source: cameroonvoice.com

Assassinat en cours de téléchargement au SED de Bibou Nissack: les détails du complot

ier, le commandant d’escadron, un certain “ Bialo” a tenté de lui faire signer un PV d’audition présigné par un OPJ avec à l’entête le nom du commandant d’escadron, du lieutenant et de l’adjudant qui l’ont auditionné il y a quelques jours.

Le lanceur d’alertes et journaliste camerounais en exil Boris Bertolt a révélé mercredi soir, dans un post, la situation critique de l’homme politique camerounais, Olivier Bibou Nissack, Porte-parole du président élu Maurice Kamto, kidnappé à son domicile le 22 septembre 2020 devant son épouse et ses enfants. Le post de Boris Bertolt reprend presque mot pour mot la relation faite dans une vidéo (à lire en cliquant ici) par la compagne de l’inébranlable combattant de la liberté embastillé par le régime liberticide de Yaoundé le jour des fameuses manifestations pacifiques du 22 septembre.

OLIVIER BIBOU NISSACK EST EN DANGER DE MORT AU SED.
Je l’avais annoncé Bibou Nissack n’est pas en séjour confortable au SED et sa situation se détériore au grand dam des droits de l’homme.

Hier, le commandant d’escadron, un certain “ Bialo” a tenté de lui faire signer un PV d’audition présigné par un OPJ avec à l’entête le nom du commandant d’escadron, du lieutenant et de l’adjudant qui l’ont auditionné il y a quelques jours.

Bien entendu il a refusé de signer car il avait été auditionné avec à charge les accusations d’insurrection et de flagrance. Les accusations portées sur le PV qui lui a été présenté pour signature ne sont pas les mêmes que celles qui lui ont été opposées au moment de son audition.

À la vérité, le commissaire du gouvernement n’a aucun élément pour l’inculper, lui et toutes les personnes détenues au SED, embastillées les 21 et 22 septembre dernier et il veut procéder par la fraude, et l’intimidation.

De retour dans sa cellule après avoir refusé de signer, il a conseillé ses quatre compagnons d’infortune de ne rien signer et d’utiliser leur droit de garder le silence. Ceux-ci respecteront à la lettre ses conseils lorsqu’ils seront sortis de leurs cellules pour être présentés au commandant d’escadron.

Sauf que, pour avoir refusé de signer les PVs, le commandant d’escadron va leur proférer des menaces tout en les insultant sur leurs physiques avec des propos de haine puis, il chutera en leur signifiant que Olivier Bibou Nissack va demander l’asile politique pour aller s’installer en Amérique ou en Europe et qu’ils vont moisir en prison. Malheur pour eux donc de se faire tromper par Olivier Bibou Nissack, leur intime le commandant.

Comme mesures de représailles, le commandant a décidé de leur changer de cellules et de jeter le Porte Parole de Maurice KAMTO dans un bloc constitué de huit cellules avec des dangereux et redoutables délinquants qui peuvent attenter à sa vie à tout moment sous l’ordre d’une main invisible. Car tout est possible dans ce pays.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter