Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 03Article 517840

General News of Wednesday, 3 June 2020

Source: www.camerounweb.com

Assassinat du journaliste Wazizi : le gouvernement prépare un communiqué


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Selon une source Gazeti237, le gouvernement camerounais prépare une communication spéciale au sujet de la disparition du journaliste Samuel Wazizi. Les motifs de l’interpellation de ce dernier et les circonstances de son décès meubleront la réaction officielle. En attendant, la maman de la victime et ses sœurs cadettes sont inconsolables dans la maison familiale au quartier Muea à Buea. « Tout le monde est troublé. En l’absence du père de famille parti depuis longtemps, Wazizi était le devant et le derrière de la famille. C’était lui qui nourrissait toute sa famille. Vous imaginez la gravité de la situation. Mais, on se demande toujours qu’est ce qui s’est passé. Un enfant sans histoire assassiné par que ceux qui sont censés nous protéger. Il est tué sur la base d’un simple soupçon. Mais, je peux vous jurer que ce crime ne passera pas par pertes et profits » s’indigne un proche du défunt.

En attendant le mot d’ordre du SNJC et du CAMSEJ, des indignations pleuvent. Les journalistes du Sud-Ouest annoncent demain 9h, une manifestation devant les services du gouverneur à Buea. « Si des informations sur le décès en détention suite à la torture du journaliste Samuel Wazizi sont confirmées, c'est incroyablement triste. Son cas souligne les dangers auxquels sont confrontés de nombreux autres journalistes, souvent la cible de harcèlement, d'intimidation, de menaces et d'agressions par les forces de sécurité et les autorités » a tweeté Ilaria Allegrozzi, chercheuse senior sur l’Afrique centrale à l’ONG Human Rights Watch. « Voici comment vous savez que vous vivez sous une dictature: un journaliste est arrêté, décède alors qu'il est en détention, et les avocats et la famille le savent presque un an après. C'est insupportable et on ne peut pas nous demander de continuer à supporter. Le jour viendra bientôt, nous nous lèverons tous en tant que peuple contre ce petit groupe d'oppresseurs" a réagi Maitre Michelle Ndoki. « Nous disons non à l'impunité et oui à la responsabilité" a déclaré
L’avocat Felix Nkongho.

Le milieu de la presse et celui des organisations de défense des droits humains sont bouleversés. Le journaliste Samuel Ajiekah Abuwe Aka alias Samuel Wazizi est mort. L’information annoncée en exclusivité hier par Equinoxe télévision, est confirmée ce mercredi par le SNJC (Syndicat national des journalistes du Cameroun) et CAMSEJ (association des journalistes d’expression anglaise). « Le SNJC confirme la mort de Samuel Wazizi. Il est décédé à l’hôpital militaire de Yaoundé où il a été transféré après plusieurs mois de torture. Tous les journalistes doivent se mobiliser pour répondre au mot d’ordre que le SNJC et CAMSEJ vont annoncer dans quelques heures » a tweeté Denis Nkwebo, le président du SNJC. Détenu au secret depuis son arrestation à Buea en aout 2019, Samuel WAZIZI, présentateur à la Chaîne CMT ( Chilen Music Television), était soupçonné de fournir des informations aux séparatistes.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter