Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 18Article 563207

General News of Friday, 18 December 2020

Source: Cameroon Info

Assassinat des leaders traditionnels: Paul Biya dépêche Dion Ngute auprès des Chefs traditionnels

En visite à Buea dans la région du Sud-Ouest, le Premier ministre, chef du gouvernement, a transmis aux autorités traditionnelles les condoléances et message de réconfort du chef de l’Etat à leur endroit.

Le 13 décembre dernier, les combattants séparatistes ont enlevé trois chefs traditionnels à Buea dans la région du Sud-Ouest. Malheureusement, cette opération a causé la mort en captivité d’Emmanuel Ikome Ngalle, le chef traditionnel de Mille 14. Au regard de cette situation, Joseph Dion Ngute, a tenu une réunion avec les chefs traditionnels de cette ville ce 16 décembre 2020, en marge de la visite des infrastructures du CHAN et de la CAN.

Le Premier ministre a ainsi saisi cette opportunité pour leur transmettre le message de réconfort et d’encouragement du chef de l’Etat Paul Biya. «Je viens ici aujourd'hui sur instruction du Chef de l'Etat, Son Excellence le Président Paul Biya, partager votre peine et vous encourager à travailler en synergie avec votre administration et votre population pour mettre fin à ces atrocités», a-t-il noté dans son discours de circonstance.

Poursuivant son propos, le chef du gouvernement a invité les autorités traditionnelles du Sud-Ouest à s’impliquer davantage dans la lutte contre les séparatistes qui commettent des exactions dans cette partie du pays depuis quatre ans déjà. «Nous ne pouvons résoudre nos problèmes que dans l’amour fraternel et le dialogue pacifique que le chef de l’Etat lui-même a maintes fois prescrits. C'est maintenant le moment d'agir comme une seule personne. Indépendamment des forces de l'ordre public. En tant que dirigeants traditionnels, nous devons nous exprimer et mobiliser nos populations contre ce mal. Je peux vous assurer que le chef de l’État soutiendra toute initiative que vous prendrez dans ce sens. Nous savons que l'autorité traditionnelle fait partie de la pierre angulaire de notre gouvernance. Il est donc très regrettable qu’ils aient été profanés, pris pour cibles, enlevés et tués», a-t-il souligné.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter