Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 02 03Article 489010

General News of Monday, 3 February 2020

Source: lebledparle.com

Assassinat de l'enseignant: Messanga Nyamding accuse Nalova Lyonga

Le professeur Messanga Nyamding ne digère pas la sortie du ministre de l’Enseignement secondaire, Pauline Nalova Lyonga à la suite de l’assassinat d’un professeur au lycée de Nkolbisson à Yaoundé.

En effet, le 14 janvier 2020, Njomi Tchakounté, enseignant de Mathématiques au lycée de Nkolbisson avait été brutalement assassiné par son élève en plein cours. Dans son communiqué y relatif, le Minesec avait justifié que l’enseignant n’était pas en service dans son lieu d’affectation, au moment des faits.

Sur le plateau de l’émission Droit de Réponse sur Équinoxe TV, Messanga Nyamding, membre du comité central du RDPC a exprimé toute son indignation à ce qu’il considère comme « une incompétence ».

Nous vous proposons l’extrait des propos de Messanga Nyamding.

Regardez le contenu du tweet du président de la République qui rend hommage à ce jeune enseignant de 26 ans, et la position du ministre de la République, qui m’a aussi choqué. Je le dis entend que membre du comité central du RDPC. Quand j’ai écouté la ministre de l’Enseignement secondaire, qui serait d’ailleurs un camarade politique, j’ai craché une larme.

Madame la ministre arrive, elle commence par faire observer que monsieur Njomi Boris, n’était pas à son poste. Ce qui est très grave ! C’est un scandale ! Parce qu’elle ne vient pas pour compatir, elle vient plutôt dire : Qu’est-ce qu’il foutais-là ? Mais mon Dieu ! De tels comportements n’encouragent pas les compatriotes de la diaspora à soutenir le chef de l’État quand il est à l’étranger. De tels comportements ne donnent pas l’impression que nous avons un ministre de l’Enseignement secondaire responsable.

Je n’ai rien contre cette camarade politique. Soit elle est malchanceuse, soit elle est incompétente. Cette même camarade était à Buea lorsqu’il y a eu la grève des étudiants. On a vu les étudiants dans les camions, trainés dans la boue parce qu’on a demandé aux enfants, contrairement aux instructions de monsieur le mestre d’État, ministre de l’Enseignement supérieur, de payer 10 milles francs supplémentaires pour n’avoir pas payé leurs frais à temps. Regardez elle revient à l’Enseignement secondaire, regardez tout ce qui se passe… Elle a un problème en tout cas, c’est une épine dans le pied de la politique du Renouveau.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter