Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 31Article 538600

General News of Monday, 31 August 2020

Source: gazeti237.com

Assassinat de Lydienne Taba: violente réaction du chef du village de Lobethal MOUANKO

Le chef du village de cette jeune femme de 23 ans, morte dans la chambre du sous-préfet de LOUKOUNDJE a piqué une crise de colère samedi aux obsèques de la défunte.

Prenant la parole à la cérémonie à Lobethal MOUANKO dans la Sanaga maritime, le chef traditionnel a réfuté la thèse d’un décès par accident. « … Il a tué notre fille… Et à ce jour où nous mettons notre fille sous terre, il est encore sous-préfet de Loukoundje. … Allez leur dire que cela a ajouté de la peine à nos cœurs ».

Ainsi s’est exprimé Sa majesté BEBEY NKOMBA s’adressant au préfet du département de l’Océan Antoine BISSAGA présent à la cérémonie.

La levée du corps de la jeune étudiante avait déjà été marquée vendredi par une forte mobilisation des forces de maintien de l’ordre à la morgue de l’hôpital départemental de Kribi. La famille a saisi un collectif d’avocats pour une plainte devant les tribunaux.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter