Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 24Article 529903

General News of Friday, 24 July 2020

Source: Actu Cameroun

Assassinat à Finexs voyages: ces témoignages qui enfoncent l’agence de voyages


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

L’entreprise ne serait pas à son premier scandale selon plusieurs témoignages recueillis par le lanceur d’alerte David Eboutou.

Le Maréchal de logis Armel Lipembe trouve la mort à Finexs Voyages. Il s’est fait tabassé par les agents de sécurité de la structure. Le drame est survenu le mercredi, 22 juillet 2020, à l’agence de Douala-Akwa. L’agence Finexs Voyages a été scellée par les autorités compétentes en attendant que lumière soit faite sur cette situation.

Le décès du gendarme a déclenché une très vive émotion un peu partout au Cameroun. Sur les réseaux sociaux, notamment sur la page officielle de David Eboutou, les langues se délient. L’agence Finexs Voyages ne serait pas à son premier scandale.

Les langues se délient

Sous le couvert de l’anonymat, une jeune dame de 32 ans, raconte ce qui lui était arrivée le 12 juin dernier. Elle dit avoir été frappée violemment avec la porte des toilettes par un agent de sécurité exerçant à Finexs au point de s’évanouir. La dame avait uriné sur elle et avait été transporté aux urgences de l’hôpital Laquintinie.

« J’ai eu un jour une situation similaire dans la même agence. Mais cela était dû au fait que je finis de faire mes besoins mais faute de non fonctionnement de chasse eau. Le gars qui s’occupe de ces locaux me demande d’aller chercher de l’eau pour venir chasser et pourtant j’avais belle et bien payer la somme exigée [100]. Mais je le fait par le fait que je suis très simple. Bon bref j’ai vu et éviter ce que je lis aujourd’hui de loin,» raconte Christian B.

Une enquête ouverte

Un autre ex-passager de l’entreprise tient le même discours. Il dit avoir été aussi victime d’un des messieurs responsables des toilettes à l’agence de Douala. « J’ignorais que c’était payant j’avais laissé mon sac dans le bus. Je lui ai dit de me donner une minute le temps d’aller chercher l’argent dans le bus : le gars dit niet que je laisse ma montre je suis rentrée vers le bus il m’a suivi en m’engueulant », narre-t-il.

Une enquête est ouverte pour établir les responsabilités de cette tragédie.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter