Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 11Article 533875

General News of Tuesday, 11 August 2020

Source: Cameroon Info

Assainissement d’Edéa : le maire sacrifie les commerces de la population

Dans l’optique d’assainir la ville d’Edéa, la Communauté Urbaine de la ville «a en effet engagé la démolition d’échoppes, d’étals et autres commerces érigés de manière anarchique dans la ‘’Ville lumière’’», rapporte le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 11 août 2020. Cette opération encadrée par le Préfet de la Sanaga- Maritime, Cyrille Yvan Abondo, a eu lieu le 6 août 2020.

Cette action de la Communauté Urbaine de la ville lumière, a touché les principales artères de la cité. Elle a assaini le carrefour dit «Pharmacie Arc-en-ciel», ainsi que le Marché central d’Edéa.

D’après le maire d’Edéa, le Dr Albert Emmanuel Nlend: «la ville étouffe, et il faut l’aérer en la débarrassant de toutes ces constructions sommaires qui encombrent ses rues et les abords de la chaussée, qui ne respectent aucune norme de sécurité», peut-on lire.

Le journal informe que les équipes techniques de la mairie et engins requis pour la cause, se sont mis à l’œuvre, non sans provoquer des grincements de dents chez les personnes touchées par ces casses.

Interrogé sur les plaintes des personnes touchées, le Dr Albert Emmanuel Nlend déclare que: «ceux qui feignent d’ignorer ce qui leur arrive sont de mauvaise foi: des mises en demeure leur ont été servies il y a près de trois mois», lit-on.

Enfin, le quotidien relève que le défi actuel de la Communauté urbaine d’Edéa, «est de conserver à la ville, l’état d’assainissement ainsi obtenu … Le maire de la ville promet en tout cas, que les autorités veilleront au grain».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter