Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 16Article 608461

Actualités of Friday, 16 July 2021

Source: Le Quotidien N° 637

Arrondissement de Touboro: la lutte acharnée contre l’insécurité

Les autorités locales de Touboro Les autorités locales de Touboro

Mayo zaki, un des villages sensibles question sécurité situé, à 45 km de Touboro a été le théâtre d’une opération «coup de poing» dans la zone «Migrant-NORD», organisée dans le cadre de la 5e phase de l’opération Adamaoua-Nord (Adano). Sur instruction du haut commandement, la compagnie de gendarmerie de Touboro appuyée par le 45e Unité Légère d’Intervention du Bataillon d’Interventions Rapides (ULI BIR) ont investi ce village qui s’est tristement illustré ces derniers temps par des enlèvements enregistrés. Notamment, les «phénomènes de grand banditisme urbain et rural ». Ce village a ainsi été passé au peigne fin et la moisson est plutôt bonne. Des centaines de suspects interpellés, des motos sans papiers saisies.

Le commandant de compagnie de gendarmerie de Touboro, le chef d’escadron Dairou Louti, renseigne que 345 personnes suspectes ont été interpellées, lors de ce bouclage dont 183 camerounais détenteur d’une Carte d’Identité Nationale (CNI) ; 120 sans CNI; et 42 étrangers composés de 24 centrafricains et 14 tchadiens, ces étrangers ont été mis à la disposition des services de l’immigration et les motos saisies à la disposition de la douane camerounaise pour enregistrement.

« Nous avons fait ce bouclage pour extirper tous ceux qui sont en train de perturber la quiétude de la population et les mettre hors d’état de nuire. Nous avons réussi à mettre la main sur 345 personnes qui ont été interpellées. Tous ceux qui ont été appréhendés seront identifiés », rapporte le commandant de compagnie Dairou Louti. Le sous-préfet de Touboro Noudjigumen Elias, présent sur les lieux de l’opération précise que ce bouclage rentre dans le cadre des missions ordinaires confiées aux forces de défense, celle de la protection des personnes et de leurs biens. Par ailleurs, il exhorte les populations à vivres en parfaite harmonie et à signaler la présence de toutes personnes suspecte.

Il fait remarquer que cette activité des forces de défense est une réponse à la demande expresse de la population du village Mayo zaki, de suite de l’émergence de l’insécurité et la mauvaise cohabitation entre éleveurs et agriculteurs de cette localité d’où les conflits agropastoraux. Cette population par le biais du chef de village, se dit satisfaite de cette opération et espère retrouver la paix et la sérénité après ce bouclage. Mayo Zaki n’est pas le seul village ciblé par l’opération de Bouclage, plusieurs opérations du genre sont programmées les prochains jours. Selon des sources sécuritaires, le haut commandement a instruit à la Gendarmerie de faire des descentes inopinées. Question de rendre vivables certaines zones du migrant- nord, jugées criminogènes de l’arrondissement de Touboro. L’opération, lancée officiellement il y a quelques années, affiche un bilan élogieux à l’instar de celui enregistré au village Mayo zaki.

Rejoignez notre newsletter!