Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 09Article 607228

Actualités of Friday, 9 July 2021

Source: La Nouvelle Expression

Arrondissement de Douala 3ème: plus de 3000 enfants sans actes de naissance

Les statistiques ont été données lors de la grande campagne de sensibilisation, d’identification et d’accompagnement des populations sans actes d’état civil dans l’arrondissement de Douala 3ème. La campagne a démarré le 7 juillet 2021 et s’achève ce 9 juillet.

La pluie qui s’est abattue au matin du jeudi 8 juillet 2021 dans la ville de Douala, n’a pas empêché géniteurs et génitrices de se rendre massivement à quelques mètres de la mairie de Douala 3ème. Avec leurs enfants, ils s’y sont rendus massivement. Preuve que le besoin du précieux sésame qu’est l’acte de naissance est énorme dans cet arrondissement. En effet, selon le délégué d’arrondissement de la promotion de la femme et de la famille de Douala 3ème, Laurentine Nna Nna, l’arrondissement enregistre depuis février 2021 (moment auquel l’opération d’enregistrement et d’identification des enfants sans actes d’état civil a été lancée) plus de 3000 enfants sans actes de naissance. C’est pourquoi, dit-elle, «nous avons sollicité l’appui de l’Ong Women’s Peace Initiatives (Wpi) pour une campagne de proximité. Nous demandons aux parents dont les enfants ont été identifiés d’être présents à tous les rendez-vous pris jusqu’à l’établissement de l’acte de naissance car, la procédure est longue mais nécessaire».

Soutien

Plus en détails, Nathalie Foko, présidente de Women’s Peace Initiatives (Wpi) explique que pour l’heure, les trois jours consistent à la sensibilisation, à l’identification, aux consultations par un médecin présent sur le site en vue de l’établissement du certificat d’âge apparent. «Toutefois, passés ces trois jours, nous continuons la sensibilisation sur le terrain. Nous avons donné nos contacts et le lieu du siège de notre organisation à toute personne désireuse de se faire accompagner pour l’établissement de l’état civil. Ce projet rentre dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui à la citoyenneté active financé par l’Union Européenne. Le programme est mené depuis 2020 et est une contribution au renforcement de la gouvernance locale pour la réhabilitation de l’état civil via l’information, la sensibilisation, l’accompagnement des citoyens aux formalités et obligations y relatives», précise Nathalie Foko.

L’initiative est saluée par la cible qui reconnaît la valeur de la pièce. Un acte de naissance est un document juridique attestant de la naissance d’une personne. Une copie de cet acte est souvent nécessaire lors de certaines démarches administratives, telles que le mariage civil ou l’établissement du passeport. Un acte de naissance protège du mariage forcé et de la traite. Il donne droit à l’éducation et à la sécurité sociale. L’acte de naissance est également lié aux bulletins de naissance et certificats de naissance ainsi qu’aux copies intégrales ou partielles (extraits) de l’acte authentique. Sans cette pièce, un individu n’a quasiment pas d’identité. «Nous disons merci à Women’s Peace Initiatives (Wpi). Merci au Minproff Douala III», explose de joie la cible.