Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 18Article 521497

General News of Thursday, 18 June 2020

Source: coupsfrancs.com

Arrestation d'Ernest Obama: les précisions de Remy Ngono


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Qu’est ce qui se passe avec Ernest Obama ? Mis au placard par son patron et frère Amougou Belinga, l’ancien directeur de Vision 4 serait mis aux arrêts, selon la chaîne Télé Sud rachetée par l’homme d’affaires camerounais. ” Monsieur Obama Nana Ernest, ancien directeur de télévision Vision 4, mis aux arrêts au Cameroun”, annonce Télé Sud basée à Paris, et où Ernest Obama devrait être affecté.

Selon des sources proches, le journaliste a été interpellé ce matin dans son lieu de service à Vision 4. Il aurait été menotté et conduit pieds nus dans le bureau de son patron Jean Pierre Amougou Belinga et y subirait un interrogatoire avec d’autres collègues. L’ancien directeur qui jubilait sur le plateau lors de l’arrestation de Maurice Kamto, se trouverait actuellement dans les locaux du SED.

Après sa brouille en mondovision avec son nouveau chef Parfait Ayissi, l’émission d’ Ernest Obama a été retirée de la nouvelle grille des programmes de la chaîne. Mais, il a rebondi en présentant un manuscrit faisant une homélie sur les ” Résurrections et humanisme de Paul Biya. Le livre devrait être préfacé par le directeur du cabinet civil Mvondo Ayolo avec une postface du président de la république centrafricaine Faustin Archange Touadera.

Déjà impliqué dans plusieurs dossiers de malversations, Ernest Obama avait perdu son poste de directeur, mais avait bénéficié d’une réhabilitation grâce aux multiples interventions de ses relations au sein du régime. Mais, la brouille avec son nouveau chef Parfait Ayissi en direct sur le plateau, a précipité sa chute. Réagissant à une actualité annoncée par son supérieur hiérarchique , Ernest Obama, n’avait pas apprécié et avait contrecarré.



«Le commissaire Evina n’a pas été débarqué. Il a été suspendu pour trois mois par le Délégué Général à la Sûreté National parce que selon les textes de la police, le Délégué Général à la Sûreté National ne peut pas limoger un DRPJ (directeur régional de la police judiciaire). C’est le Président de la République qui l’a nommé ou le Secrétaire Général de la Présidence, par délégation de pouvoir, qui peut le faire», avait aussitôt répliqué Obama, l’ancien directeur général de Vision 4, en avril dernier.

Il faut aussi dire qu’ Ernest Obama a d’autres ennuis judiciaires. Le 12 mai, un procès a été ouvert contre lui. Il devrait répondre des accusations de diffamation faites à l’endroit du patron de la fondation Ayah Fondations. Ayah Ayah Abine, le directeur de la fondation qui porte le nom de sa famille avait porté plainte au journaliste et aux différents médias pour « diffamation et dénonciation mensongère ». En effet, Ernest Obama , dans un commentaire des déclarations faites par le ministre de l’administration territoriale faisant savoir que Ayah Fondations serait complice des actes terroristes, avait entériné les propos du ministre Paul Atanga Nji. L’affaire suit son cours.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter