Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 09Article 526111

Diasporian News of Thursday, 9 July 2020

Source: Actu Cameroun

Arnarque, fabrication de fausse monnaie: 2 Camerounais arrêtés en Philippine


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Selon les autorités de ce pays, les suspects gagnaient des dollars en utilisant des machines, des produits chimiques….

Jeudi dernier, les autorités ont arrêté deux ressortissants camerounais et une Philippine impliqués dans l’arnaque au dollar noir à Makati. C’est ce que rapporte est de cameroonintelligencereport.com, un site d’informations.

A l’en croire, l’un des personnes arrêtées était le ressortissant camerounais Chubmh Ngeibuh Festus alias James Morgan, 37 ans. L’autre suspect, toujours de nationalité camerounais, a été identifié comme Etimbe Eyonga. Le suspect philippin Jinky Candelaria a également été arrêté.

Trois millions récupérés

Quatre agents se sont réunis pour menotter Festus lorsqu’il a résisté à l’arrestation après que les autorités ont fait une descente dans leur hôtel. La police a récupéré 3 millions de pesos auprès des suspects.

Selon les autorités, les ressortissants camerounais gagnaient des dollars en utilisant des machines, des produits chimiques et du papier noir. Les suspects ciblent des hommes d’affaires de la province dans lesquels ils ont encouragé à investir.

Activité illégale

L’une des victimes a signalé l’activité illégale aux autorités. La police a déclaré que les suspects avaient volé plus de 4 millions de pesos aux victimes.

C’est la seconde fois, en deux mois, que des Camerounais vivant à l’étranger s’illustrent négativement. La police togolaise a arrêté le 20 mai dernier, cinq Camerounais. Ils sont accusés d’acte de cambriolage sur un commerçant à Lomé.

Les présumés braqueurs ont été interpellés après une enquête menée suite à une tentative de braquage et d’assassinat sur un homme d’affaires togolais. Le commerçant avait, lors du cambriolage, réussit à s’échapper et a alerté, selon Douti Yendoubé, le Commandant de la brigade de recherches et d’investigations de la DCPJ. C’est la Direction centrale de la police judiciaire.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter