Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 12Article 607525

Actualités of Monday, 12 July 2021

Source: Le Messager

Armée: trois officiers français décorés par Beti Assomo

Des officiers français décorés Des officiers français décorés

La salle des Actes du ministère de la Défense (Mindef) était ce vendredi 9 juillet 2021, le cadre d’une cérémonie sobre et solennelle.

« Le lieutenant-colonel Cloup Pierre, le chef d’Escadron Springer Éric, le chef de Bataillon Barthélémy Nicolas, au nom du président de la République et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous faisons Chevalier de l’ordre de mérite camerounais à titre exceptionnel », ainsi déclarait solennellement Joseph Beti Assomo avant d’épingler les médailles sur la poitrine des trois coopérants français arrivés en fin de mission au Cameroun. Cette décoration fait suite au décret présidentiel du 17 juin 2021 où le chef des Armées, en reconnaissance des services rendus en matière de Défense et de sécurité, leur accordait spécialement cette distinction. C’est « en reconnaissance de leurs efforts et du travail remarquable accompli », l’a précisé in extenso le maître des céans, que le président de la République, chef des forces Armées, Grand maître des ordres nationaux, a décidé de les gratifier de cette récompense. La partie camerounaise, représentée par le Mindef, était entourée de tout le gratin du commandant militaire, alors que la France l’était par le colonel attaché de la sécurité intérieure auprès de l’ambassade de France.



Joseph Beti Assomo a saisi opportunément cette occasion pour rendre un vibrant hommage à la coopération militaire entre la France et le pays de Paul Biya. « J’adresse à travers vous mes chaleureuses et distinguées salutations à l’ensemble de vos compatriotes de la mission de coopération de Défense et de sécurité, dont l’action participe au quotidien au renforcement de notre coopération en la matière », a-t-il déclaré à l’endroit de l’officier français avant d’exprimer toute sa gratitude au gouvernement du pays d’Emmanuel Macron pour ses nombreuses actions au profit des Forces armées camerounaises et de la gendarmerie. « Ces actions s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord instituant un partenariat de Défense ente nos deux pays », a-t-il indiqué. Cette cérémonie, faut-il le rappeler, s’est ouverte avec l’exécution de La Marseillaise et de Ô Cameroun berceau de nos ancêtres.

Des éloges aux récipiendaires
Au cours de cette cérémonie officielle des décorations aux trois officiers de la coopération française ayant servi auprès de nos Forces de Défense et arrivés en fin de mission au Cameroun, Joseph Beti Assomo aura fait le plein de son satisfecit. « Je voudrai en outre exprimer la très positive appréciation aux trois officiers supérieurs français à l’honneur ce jour. Durant leur mission au Cameroun, ils n’ont ménagé aucun effort pour contribuer au renforcement de notre partenariat. J’apprécie à sa très juste valeur la qualité de leur concours, la détermination et la pugnacité dont ils ont fait montre dans leur service quotidien et surtout la courtoisie exquise, l’amitié qu’ils ont entretenues avec leurs camarades d’armes camerounais », s’est épanché tout ému le Mindef à l’endroit des récipiendaires. Par la suite, en déclinant sa reconnaissance à chacun des officiers, il a salué particulièrement le lieutenant-colonel Cloup Pierre avant de préciser qu’il est conseiller technique du directeur général de l’Eiforce, qu’il aura activement contribué de 2017 à 2021 au renforcement de l’offre de formation de l’Eiforce et à son rayonnement international.

Il a dit le même satisfecit de l’action du chef d’Escadron Éric Springer, conseiller technique du directeur général au sein de la même institution, en charge du « pôle ordre public » de 2018 à 2021. Il s’est énergiquement impliqué dans l’organisation et la gestion du stage financées par la France dans le domaine de l’ordre public et l’intervention professionnelle. En ce qui concerne le chef de Bataillon Nicolas Barthélémy, il a été responsable de la coopération structurelle auprès du commandant national du corps des Sapeurs-pompiers, de 2018 à 2021. Il aura significativement contribué à l’accroissement des offres de formation et à l’acquisition des équipements légers au profit du corps. Avant de clore son propos, il n’a pas manqué, de souhaiter à chacun beaucoup de succès dans la suite de sa carrière.

Rejoignez notre newsletter!