Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 19Article 574441

General News of Friday, 19 February 2021

Source: Journal Du Cameroun

Armée de terre : Paul Biya mute le général Donatien Melingui Nouma

Il a été nommé inspecteur chargé des forces au ministère de la Défense Il a été nommé inspecteur chargé des forces au ministère de la Défense

Le commandant de la 21ème Brigade d’infanterie motorisée a été nommé inspecteur chargé des forces au ministère de la Défense, moins d’un an après avoir été affecté dans le Sud-Ouest.

Le président de la République, Paul Biya, en sa qualité de chef suprême des armées, a procédé ce lundi 7 mai, à des nominations au sein des forces armées. Parmi les actes pris par le chef de l’Etat, on note la nomination du général de brigade Donatien Melingui Nouma à la fonction d’inspecteur chargé des forces au ministère de la Défense. Il est rappelé à Yaoundé, alors qu’il était affecté dans le Sud-Ouest comme commandant de la 21ème Brigade d’Infanterie Motorisée (BIM).

Donatien Melingui Nouma quitte ainsi le front de la lutte contre les militants sécessionnistes, moins d’un an après son affectation. Il y avait été nommé le 29 juin dernier, à la faveur de deux décrets du chef de l’Etat dont l’un le portait au grade de général de l’armée camerounaise. Donatien Melingui Nouma, 61 ans, recevait ainsi, la lourde responsabilité de défendre l’intégrité territoriale du Cameroun, face aux velléités sécessionnistes des militants de l’Ambazonie.

De son passage à la tête du 21e BIM, l’un de ses faits d’armes les plus marquants reste à ce jour, sa contribution à la reprise de la ville de Dadi, une localité considérée comme l’un des bastions des sécessionnistes. « Nous savons qu’ils [les sécessionnistes, Ndlr] sont entraînés par des étrangers, notamment quelques mercenaires. Et il y a aussi quelques camerounais, quelques déserteurs de notre armée qui les ont rejoints et qui forment ces gens-là« , affirmait-il dans un reportage diffusé sur la chaîne France 24.

Les équipes du général Melingui ont été fortement critiquées par l’Eglise catholique et les militants de droits de l’Homme, qui les accusent de détruire et de brûler les villages, tuant des civils et causant l’exil forcé de la population. Il y a une semaine, une vidéo virale diffusée par des militants anglophone sur les réseaux sociaux, montrait des hommes en tenues incendiant un domicile. La vidéo n’a pas été authentifiée, mais pour le général Melingui c’est l’armée la victime de l’histoire. « En moins de deux semaines, il y a eu des attaques contre les cortèges du chef d’état-major, du gouverneur et de moi« , s’est-il défendu auprès de nos confrères de l’AFP.

Le général Donatien Melingui Nouma a été remplacé à la tête de la 21ème Brigade d’infanterie motorisée par le colonel Djotsa David, 57 ans. Il est diplômé de l’Ecole militaire inter-armées (Emia), promotion 1990, en service à l’état-major de l’armée de terre depuis le 28 février 2015.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter