Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 01 24Article 487105

General News of Friday, 24 January 2020

Source: lebledparle.com

Armée: Paul Biya invite les nouvelles recrues au respect des droits humains

Dans son discours de circonstances à la Cours d’honneur de la Brigade du Quartier général de Yaoundé ce 24 janvier 2020, le président Paul Biya a donné une ligne de conduite aux officiers nouvellement sortis de l’Ecole miliaire interarmées(EMIA).

Le chef des forces armées présidait ce 24 janvier 2020, la cérémonie marquant le triomphe la 37ème promotion baptisée « Général de Division Kodji Jacob » à la Cours d’Honneur de la Brigade du Quartier Général(BQG) à Yaoundé.

Suivre les traces des aînés
S’adressant aux officiers, Paul Biya leur a demandé de suivre les traces de l’officier supérieur dont la promotion porte le nom.

« M’adressant maintenant aux jeunes officiers de la promotion du ’’ Général de Division Kodji Jacob’’ dont nous célébrons aujourd’hui le triomphe. Je vous demande de vous inspirer de l’exemple donné par ce brillant officier supérieur dont votre promotion porte le nom. En effet, le Général de Division Kodji Jacob est tombé au champ d’honneur le 22 janvier 2017, victime d’un accident d’hélicoptère au retour d’une mission de reconnaissance à l’Extrême-Nord dans le cadre de la lutte contre la secte terroriste Boko Haram. Il assurait alors les fonctions de l’opération Emergence 4. Il s’est distingué tout a long de sa carrière par sa bravoure, et sa proximité avec la troupe » a instruit l'homme du 6 novembre 1982.

Faire face aux nombreux défis de l’heure

« Jeunes officiers de la promotion ‘’Général Kodji Jacob’’, vous avez reçu pendant trois années une formation exigeante à l’Ecole militaire interarmées, munis des connaissances de base pessaires à l’accomplissement des missions qui vous seront confiées, et formés aux valeurs républicaines. Vous allez devoir dès maintenant, vous adapter au contexte général de la situation de notre pays. C'est un contexte marqué par des menaces d'un type nouveau », a rappelé Paul Biya aux officiers.

Désormais membres d'une armée républicaine, les hommes en tenue doivent exercer ayant en idée qu’ils feront face aux problèmes de cybercriminalité, ils devront, protéger la Nation, préserver la paix dans le « respect des droits humains... Dans l'honneur et la fidélité » puisqu’ils sont dores et déjà les défenseurs de leurs compatriotes avec qui ils doivent travailler en synergie.

Pour tout dire, la secte Boko Haram qui sévit à l’Extrême-Nord depuis 2014, les sécessionnistes séparatistes au Nord-Ouest et au Sud-Ouest depuis 2016 ; tels sont les phénomènes contre lesquels le major de la promotion Méfiré Ahmed et ses compagnons d’armes devront lutter avec professionnalisme.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter