Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 07Article 606670

Actualités of Wednesday, 7 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Après le procès, j'ai payé la première amende - Calibri Calibro

Calibri Calibro à la manifestation du 3 juillet à Paris Calibri Calibro à la manifestation du 3 juillet à Paris

•Calibri Calibro a payé une partie de l'amande qui lui a été infligée par la justice française.

•Il avait été condamné pour le saccage et l'Ambassade du Cameroun en France.

• 2 autres Camerounais de la diaspora ont également été condamnés.


Dans une publication quelques heures après le procès de l'Ambassade du Cameroun en France contre les 3 Camerounais de la diaspora, Calibri Calibro fait savoir dans une publication qu'il a déjà payé une partie de l'amande qui leur a été infligée.

'Après le procès, j'ai payé la première amende et j'ai ainsi bénéficié de 20% de remise sur les 127 €. Avec amour mes frères camerounais pour vous et la libération de notre pays, nous sommes prêts à tout', a-t-il écrit.

Le verdict du procès est tombé, plus de deux ans après la mise à sac de l'Ambassade du Cameroun à Paris en marge d'une manifestation anti Biya le 26 janvier 2019 par les adeptes de la Brigade Anti Sardinard en abrégée BAS.

Au total, trois personnes ont été condamnées avec sursis à l'issue du délibéré de cette affaire par le juge, avait appris www.camerounweb.com.

Il s'agit notamment de Robert Wanto dit «général Wanto». Il écope de 3 mois de condamnation avec sursis sans inscription de la condamnation sur le casier judiciaire.

Abdoulaye Thiam dit «Calibro Calibri». Il est inculpé de 3 mois de condamnation avec sursis sans inscription de la condamnation sur le casier judiciaire.

Et enfin, Nelson Azonsop Tchetchago qui prend 4 mois de condamnation avec sursis sans inscription de la condamnation sur le casier judiciaire.

Les trois ont reçu également une amende de 127 euros chacun et les dommages et intérêt en solidarité de 4500 euros.

Rejoignez notre newsletter!