Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 06Article 546676

General News of Tuesday, 6 October 2020

Source: afrik-inform.com

Après l'affaire Brenda et Junior Biya, l'ENAM secouée par un nouveau scandale

Moins de 24 Heures après la publication des résultats du concours d’admission à l’École Nationale de l’Administration et de la Magistrature, les premiers échos des faits de corruption et de népotisme commencent à alimenter les tabloïds.

Les vieux démons de l’ENAM sont t’ils encore vivants ? C’est la question qui taraude les esprits quelques heures après la diffusion via les réseaux sociaux et le poste national des noms des candidats retenus pour l’édition 2020 du concours d’admission à l’ENAM. Il est reproché au Directeur Général de cette illustre école, réputé proche de la première dame du Cameroun, d’avoir usé de sa position pour intégrer plusieurs membres de sa famille.

D’après plusieurs sources, on ne serait pas loin d’un nouveau scandale. Le lanceur d’alerte Boris Berthold a dans une récente publication sur son compte Facebook, dressé une liste des candidats retenus dans diverses sections et qui appartiendraient selon lui à la famille de Monsieur Angoula SOUMBOU, DG de l’ENAM. Si les faits étaient avérés, Ce ne serait pas une première pour cette institution qui forme les cadres de la fonction publique et de la justice.

Rappelons qu’il y’a quelques années, la presse Camerounaise révélait les cas d’individus déclarés morts mais dont les noms se retrouvaient sur les listes d’admis ou alors des cas de candidats ayant réussi sans avoir composé.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter