Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 06 03Article 600016

Actualités of Thursday, 3 June 2021

Source: www.camerounweb.com

Appel à la libération de Fogue et Nissack: le MRC remercie puis recadre Cabral Libii

Médard Lipot et Cabral Libii Médard Lipot et Cabral Libii

•Dans une publication ce jeudi, me MRC a remercié Cabral Libii pour avoir demandé la libération de ses cadres.

•Mais Medard Lipot a quand même recadré les propos du président du PCRN.

•Il publie les vraies raison du maintien en prison de Nissack et Fogue.


Dans une publication sur Facebook, le porte-parole du MRC remercie Cabral Libii pour avoir demandé la libération de Bibou Nissack et le prof Alain Fogue. Toutefois, Sostène Medard Lipot fait une importante précision.

'Nous remercions l'honorable Cabral LIBII pour sa demande de libération des militants du MRC prisonniers politiques du Cameroun et plus particulièrement la libération d'Alain Fogue et Olivier Bibou Nissack', a d'abord écrit le porte-parole du MRC.

'Toutefois, nous tenons à préciser que les militants du MRC ne sont pas en prison à cause des remous post-électoraux. Les militants du MRC sont en prison parce qu'ils ont :
1- Demandé le départ de Paul BIYA par qu'il n'est plus apte à gouverner;
2- La réforme consensuelle du système électoral;
3- La fin de la guerre dans les régions anglophones;
4- Enfin, l'organisation des élections libres et transparentes afin de garantir une transition pacifique à notre pays. Ces exigences resteront valables jusqu'à ce que les autorités au pouvoir à Yaoundé y répondent favorablement', ajoute t-il.

Une précision, sous forme de recadrement de Cabral Libii qui, hier dans un tweet, a en effet demandé la libération des cadres du MRC.

'A la suite de Hilaire Kamga, j'appelle à la libération d'Alain Fogue Tedom, Bibou Nissack et les autres. Il est temps de tourner définitivement la page des remous post-électoraux. Je le disais déjà au lancement du GDN. Dans la réconciliation répondons à l'appel de l'avenir', avait-il écrit

Nissack et Fogue ont été arrêtés dans le cadre d’une manifestation pacifique organisée par le MRC le 22 septembre à travers le Cameroun. Cette manifestation qui avait été interdite par l'autorité, s’est traduite par l’arrestation de plus de 500 personnes, principalement des membres et des partisans du MRC.

Le 12 janvier, une cour d’appel du Cameroun a rejeté les efforts pour obtenir la remise en liberté d’Olivier Bibou Nissack et d’Alain Fogue Tedom. Ils sont depuis en détention.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter