Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 13Article 541216

General News of Sunday, 13 September 2020

Source: Actu Cameroun

Appel à l'insurrection : Douala sous tension

Comme son collègue de la région du Centre, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua interdit jusqu’à nouvel ordre les manifestations et réunions publiques non déclarées dans toute la région du Littoral.

La région du Littoral emboite le pas au Centre. Comme son collègue de la région du Centre, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua interdit jusqu’à nouvel ordre les manifestations et réunions publiques non déclarées dans toute la région du Littoral.

C’est la quintessence d’un arrêté que le gouvernement de la région du Littoral, a signé le 11 septembre 2020. Cette interdiction est entrée en vigueur depuis le vendredi. Tout comme dans la région du Centre.

Gare aux contrevenants
« Tout contrevenant aux dispositions du présent arrêté sera exposé aux sanctions prévues par la réglementation en vigueur », avertit Samuel Dieudonné Ivaha Diboua

Ainsi c’est au tour de la région du Littoral de chercher à contrecarrer les manifestations du MRC prévues le 22 septembre. Il faut dire que les manifestations publiques que Maurice Kamto a prévues dans plus de deux semaines sont contre les élections régionales du 06 décembre 2020.

L’opposant camerounais trouve inapproprié d’organiser ce scrutin historique (c’est une première au Cameroun) sans au préalable régler le conflit dans les régions anglophones. De leurs côtés, les autorités du pays ont promis de sévir en cas de troubles à l’ordre public.

La mise en garde d’Atanga Nji

« Je tiens une fois de plus à rappeler que l’Administration territoriale est chargé du maintien de l’ordre, de la protection des personnes et de leurs biens, de l’encadrement des activités des partis politiques, des ONG, entre autres. Aucun écart de comportement ne sera toléré de quelque parti politique que ce soit et de qui que ce soit », a prévenu Paul Atanga Nji, le ministre de l’Administration territoriale. Il s’exprimait en conférence de presse lundi 7 septembre 2020. C’est-à-dire quelques heures après la convocation des collèges électoraux par Paul Biya.

A l’instar du MRC, le Social democratic front (SDF) ne prendra pas part aux élections régionales à venir. Le parti de la balance a décidé de boycotter cette échéance électorale en raison de la persistance des tensions dans les régions anglophones. Mais également d’autres crises que traverse le Cameroun sans perspective de résolution.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter