Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 09Article 540529

General News of Wednesday, 9 September 2020

Source: www.camerounweb.com

Anniversaire de Vision Finance : voici les raisons de l’absence d’Amougou Belinga

Vision Fiance a un an. Pour marquer le coup, il a été procédé cette semaine à l’ouverture d’une nouvelle agence de la microfinance Edea. Les invités triés sur le volet qui ont pris par à cette double célébration ont été marqué par l’absence du Zomloa des Zomloa Amougou Belinga, président fondateur de Vision Fiance. L’homme d’affaires a été représenté par la DGA de la société. L’absence du patron de Vision 4 a cette célébration confirme la volonté de ce dernier de disparaitre du paysage médiatique camerounais. En effet les éléments audios compromettants de ce dernier auraient créé une tension entre lui et plusieurs membres du gouvernement.

Amougou Belinga, le mal nécessaire



Dans une publication de ce 08 septembre, l'herbdomadaire panafricain Jeune Afrique révèle que le puissant homme d'affaires Amougou Belinga dérange au plus au sommet de l'Etat.

Propriétaire de plusieurs entreprises au Cameroun comme un peu partout en Afrique centrale, l'homme avait été pendant longtemps présenté comme un protégé du régime, fort de ses accointances avec des ministres de la répulique. "Amougou Belinga s’est enrichi grâce à la commande publique, ses entrées au sein des régies financières lui garantissant d’être payé rubis sur ongle quand d’autres fournisseurs de l’État doivent patienter avant de passer à la caisse".

Sauf que le "Zomlo'a "a fini par devenir une source d’embarras pour le pouvoir, tant ses déboires ont mis en lumière des mœurs jusqu’ici soustraites au regard et un monde où l’on enregistre allègrement les conversations privées, parfois à des fins de chantage, et où les photos et vidéos intimes deviennent des moyens de pression, le tout sur fond de guerre opposant les baronnies affairistes de la classe gouvernante" écrit Jeune Afrique.


Courant Juin-Juillet, alors qu'une valse de scandales le tourmentait de toutes parts, le PDG du groupe l'Anecdote avait en effet divulgué plusieurs de ses conversations téléphoniques avec des hauts placés de la républiques. Une pratique qui a fait perdre à l'ambassadeur du Cameroun en RCA sa place de diplomate. "Jamais personne n’était allé aussi loin qu’Amougou Belinga", écrit Jeune Afrique.

Outre Nicolas Nzoyoun, désormais ex ambassadeur du Cameroun en Centrafrique, le contre-amiral Joseph Fouda, par l'entremise de sa femme ou encore Martin Mbarga Nguélé, le patron de la police ont été victimes des agissements criminels de Amougou Belinga.

Désormais, c'est la panique dans les coulisses des ministères et des bureaux des DG de l'Etat qui sentent la menace de Jean Pierre Amougou Belinga planer sur eux, "mû au fil des jours par on ne sait quelle audace transgressive". Tous ont à une periode donné pactisé avec celui qui fait la pluie et le beau temps au Cameroun.

Selon des indiscretions, Amougou Belinga détiendrait des vidéos intimes de plusieurs autorités du pays. Leur diffusion pourrait provoquer un séisme au sommet de l'Etat où on cherche à éviter de nouveaux scandales. Amougou Belinga pourrait en décider autrement, au gré de ses envies et interets.

Homme de médias, Amougou Belinga ne s’est jamais privé de rappeler sa capacité de nuisance, lui qui possède plusieurs journaux, une radio et quatre chaînes de télévision, dont Vision 4, déclinée en filiale à Brazzaville et à Bangui. Il détient aussi depuis quelques mois Télésud, la chaîne basée à Paris récemment cédée par l’État du Gabon et dont la vocation est de devenir le vaisseau amiral du groupe. Son empire ne s’arrête pas là : il possède une banque – Vision Finance – et une université privée. Il construit même des tours jumelles dans la capitale camerounaise et a annoncé une bibliothèque en hommage au chef de l’État.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter