Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 09Article 554884

General News of Monday, 9 November 2020

Source: 237actu.com

An 38 du renouveau: des camerounais saluent le bilan commercial de Paul Biya

Synclair Nkou est un grand consommateur Camerounais. Pour lui, en 38 ans, Paul Biya a été un chantre de la promotion des produits made in Cameroon. Par ailleurs, l'homme du 06 novembre a pu éviter une crise alimentaire au Cameroun en optimisant les moyens d'approvisionnement des marchés en produits de grande consommation, et en luttant contre la spéculation et la contrefaçon. Nonobstant la crise anglophone, la survenue de la secte islamiste boko Haram et la propagation récente de l'épidémie à Coronavirus, les marchés sont constamment approvisionnés.

Lire la réaction de Synclair Nkou :

« La question sur la promotion du made in Cameroun demeure un problème majeur après 38 de renouveau. Le patriotisme économique n'a véritablement pas décollé malgré les efforts que fournissent quelques citoyens dans ce domaine. On peut d'un côté penser à une volonté politique de mettre les moyens nécessaires pour déconstruire la culture de " l'ailleurs bien ". C'est en effet, le gouvernement qui devrait en premier offrir les ouvertures nécessaires pour un marché infra local. Si les produits manufacturés constituent un couac, les denrées alimentaires devraient elles, avoir le support qui mérite. D'autre part, il y a également le mépris des citoyens à faire preuve de volonté nationale. Nous avons et continuons d'entretenir une idéologie décentrée de nos acquis. Nous avons honte à faire confiance à la production locale. Et cet esprit jusqu'à nos jours va crescendo. Nous devons comprendre que les économies sont comme des monnaies. Une monnaie ne vit que grâce à la confiance que lui accorde des utilisateurs. C'est pour dire qu'il nous faut entretenir un pacte de confiance avec nos avoirs pour créer de la valeur ajoutée dans nos marchés. Si nous ne pouvons pas entretenir un rapport de confiance avec nos produits locaux, il est clair que ceux-ci resteront éternellement dans les buissons.

En ce qui concerne l'approvisionnement des produits de grande consommation, je commence par dire que le marché camerounais qui est un marché excessivement varié en termes de produits de consommation donne malheureusement des colères incessantes auprès de la ménagère. En 38 ans de pouvoir sans partage, l'approvisionnement est resté très difficile. Il y a eu d'une part une augmentation géométrique des prix contre une augmentation arithmétique du pouvoir d'achat. Les bières par exemple sont parties de 150f/200 dans les années 80 à 90 à 650f/750f de nos jours. Il y va pour la viande de bœuf, des produits maraîchers et autres services alimentaires »

De son côté, Jean Wouomble, observateur attentif de la vie économique camerounaise, salue les mesures gouvernementales initiés par le Chef de l’Etat pour promouvoir l’entreprenariat local et le consommateur camerounais.

Lire en intégralité sa réaction :

"Sur très haute instruction du président Paul Biya, Le ministère du commerce a multiplié les efforts pour le respect des prix sur le marché tandis que l'Etat à travers des subventions régule ces prix. Au fil des temps, il est né un patriotisme économique à travers une bonne dose de protectionnisme qui a booster la consommation locale et la promotion du made in Cameroon. Le président Paul Biya avait déjà attiré l'attention des camerounais avec le slogan "consommons camerounais".

Les structures comme le Gicam on mit sur pied des stratégies pour permettre aux entreprises camerounaises d'être compétitives.

Pour protéger le consommateur la MIRAP, une structure d'alerte d'importation et de stockage des produits de grande consommation a été mise sur pied pour approvisionner le marché dans les meilleures conditions

Malgré les différentes crises qu'a connues le Cameroun, l'Etat a tout fait pour promouvoir les entreprises locales tout en protégeant les consommateurs".

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter