Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 21Article 514552

General News of Thursday, 21 May 2020

Source: 237online.com

Amougou Belinga, l'homme qui transforme en or, tout ce qu’il touche !


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Depuis qu’on dit du bien de lui; sauf que, au début, certains avaient cru que cette qualité se limitait à ses proches.

C’est-à-dire sa famille, ses collaborateurs, ses amis et connaissances. A ce sujet, je me souviens de son passage dans ‘’Décryptage’’ qu’animait ce soir-là Ernest Obama, un de ses anciens camarades de classe a appelé. Il s’est souvenu de lui, et, a demandé qu’il rappelle à la fin de l’émission. Il va sans dire que sa générosité légendaire a fait le reste…

En décidant de mettre à la disposition de Mgr Samuel Kleda la somme de cinquante millions pour booster la recherche et la productivité de son produit qui soigne le coronavirus, sa majesté a montré une autre facette de lui: son humanisme. Et pour cause, le serviteur de Dieu donne gratuitement son remède aux patients. Son seul handicap était de produire plus. Il lui manquait les moyens. Le prêtre n’étant pas de ceux qui demandent, qui quémandent; son souci, heureusement a trouvé écho favorable. En moins de temps que ne l’espérait le prélat.

En donnant donc, les cinquante millions, le Pdg du groupe l’Anecdote, contribue à la lutte contre la pandémie. Le produit ne sera pas réservé à une tribu, ne tient pas compte des chapelles politiques ou religieuses. Son médicament va assurer la guérison des Camerounais, dans leur globalité.

Et même les expatriés, pourvu qu’ils soient au bon endroit, au bon moment. C’est que le donateur a compris depuis longtemps que le bonheur se trouve dans le partage. Un adage populaire dit à ce propos «qu’il n’y a pas de bonheur à être heureux tout seul». Ceux qui connaissent son parcours disent qu’il n’est pas né avec une cuillère en or dans la bouche. On dit même, qu’il fut un temps, où la galère et lui se côtoyaient. Mais aujourd’hui, le voici à l’abri du besoin.

Il est le prototype de ce que dit la chanson de kérosène. C’est la somme des bénédictions qu’il a reçues par le passé. Quel patient, au terme de sa
guérison ne dira pas merci au donateur ? C’est vrai que beaucoup négligent le mot merci. C’est un mot magique, surtout quand il est prononcé avec sincérité. Nul doute que d’ici peu, l’enfant de Nkoumadzap va gagner beaucoup d’autres marchés. Et c’est son empire qui va encore s’agrandir. C’est ça quand on a la main à la place du cœur. L’insulté, le méprisé d’hier est à ce jour un homme d’affaires prospère. Il transforme en or, tout ce qu’il touche.

Magnat de la presse, chef d’entreprises mais aussi banquier. Il a, depuis, transporté son expertise hors des frontières nationales. C’est l’un de nos
représentants les plus appréciés et les mieux admirés à l’étranger. Ce qui fait notre fierté. Sauf ceux qui ont la jalousie dans leur Adn. Une autre sagesse ne dit-elle pas que quand quelqu’un te dépasse, porte son sac ? D’ailleurs qu’on l’aime ou pas, Jean Pierre Amougou Belinga, fait désormais partie des Camerounais qui comptent.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter