Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 19Article 535705

General News of Wednesday, 19 August 2020

Source: www.camerounweb.com

Amougou Belinga invité à demander pardon à ses anciens collaborateurs

Après une série de révélations sur le PDG de Vision 4, Jean-Pierre Amougou Belinga, Patrice Nouma adresse à ce dernier une lettre ouverte dans laquelle il le conseil de demander pardon à ses anciens collaborateurs comme George Gilbert Baongla (en prison depuis plusieurs mois), Nadine Patricia MENGUE et David Eboutou.

L'ancien aide-de-camp de Chantal Biya estime que c'est le seul moyen par lequel le "Zomloa" pourra se racheter.
"Tu sais parfaitement que ton orgueil te conduira à la chute et pourtant, tu t'entêtes dans cette voie. Après toutes les critiques et autres révélations en exclusivité que j'ai souvent publié à ton endroit, en ma qualité de fils de lumière qui voit ton âme aujourd'hui se perdre, je suis venu te donner le seul conseil et je dis bien le seul et unique conseil qui va te purifier de toutes les souillures que tu portes et qui va arrêter le processus de malédiction qui est en train de s'abattre sur toi et qui va continuer sur tes enfants et tes affaires." a-t-il expliqué.

Lettre ouverte au PDG de Vision 4, Jean-Pierre Amougou Belinga.

Objet: repentez-vous et demandez pardon à ceux que vous avez fait du mal injustement et les camerounais vous pardonneront.

Bonjour Monsieur Jean-Pierre Amougou Belinga,

Je suis Patrice Nouma. Fils de la République du Cameroun basé aux Etats-Unis que vous connaissez très bien car, à plusieurs reprises, votre télévision VISION 4 et votre journal L'ANECDOTE m'ont souvent consacré des éditions entières pour me traiter de tous les noms d'oiseaux. L'une de ces sorties restée célèbre est celle où vous avez demandé à vos journalistes de d'annoncer que mon village va être rasé, les tombes de mes ancêtres y compris.

Une insulte à l'endroit de mes parents et de mes ancêtres qui a retentit comme un tonnerre auprès de ces derniers qui ont promis de vous le faire payer.

Cependant, ce n'est pas vraiment l'objet de cette correspondance car, comme tout le monde le sait, mon engagement sur le terrain social et politique est strictement celui des valeurs et de la morale liée à la défense du peuple camerounais oppressée par la tyrannie du Président Biya. C'est d'ailleurs fort de cela que je n'ai jamais hésité à traiter et à rendre public en primeur ,toutes les révélations que mes équipes au Cameroun m'envoient sur vous dans l'unique but d'exposer vos tares en espérant que vous vous détourniez de cette voie vicieuse qui vous a amené à détruire tant de vies innocentes simplement parce que vous êtes un assoiffé de pouvoir et des honneurs.

Revenons à l'objet de cette lettre.
Elle porte sur vos différentes actualités qui étalent à la lumière du jour l'homme que vous avez toujours été. Un homme imbu de lui, qui abuse de sa position auprès du Ministre de la Justice Laurent Esso, et qui profite du rôle de prêt nom que certaines élites de la place lui ont attribué pour faire souffrir les êtres comme lui sans force et sans relations.

Mon cher frère Amougou Belinga Jean Pierre,
Je suis parfaitement au courant de tout ce que tu fais comme activités au Cameroun et toutes les petites combines que tu utilises pour parvenir à tes fins. Ce qui t'arrive aujourd'hui, sans être prophète je l'avais déjà prédit ici que ta fin risque d'être atroce et violente si tu ne te repentais pas très rapidement car Dieu élève les humbles et déteste les orgueilleux.

Tu sais parfaitement que ton orgueil te conduira à la chute et pourtant, tu t'entêtes dans cette voie. Après toutes les critiques et autres révélations en exclusivité que j'ai souvent publié à ton endroit, en ma qualité de fils de lumière qui voit ton âme aujourd'hui se perdre, je suis venu te donner le seul conseil et je dis bien le seul et unique conseil qui va te purifier de toutes les souillures que tu portes et qui va arrêter le processus de malédiction qui est en train de s'abattre sur toi et qui va continuer sur tes enfants et tes affaires.

Si tu n'appliques pas ce conseil, je peux déjà te dire que je connais la fin de ton histoire.

Ce conseil, le voici:
Tu as blessé des âmes innocentes. Tu as contribué à tuer les membres de plusieurs familles morts par chagrin du fait de l'acharnement que tu as eu sur leurs enfants. Tu as volé le fruit du travail des orphelins et par ta ruse, tu as usé de ton pouvoir pour envoyer des innocents en prison. Leurs familles, leurs enfants et leurs proches ont pleuré devant Dieu et maudit ton nom. Celui de tes enfants. Le nom de tes épouses et celui de tes affaires et la chute va être très violente car elle t'emportera.

À ce propos, il te faut dès réception de cette correspondance engager une médiation avec ces personnes et leur remettre ce que tu les dois avant d'annoncer publiquement que tu demandes pardon au peuple camerounais pour ton arrogance.

Je t'invite donc à appeler ces gens en compagnie d'un homme de Dieu crédible devant lesquels tu vas solliciter leur pardon et leur remettre ce que tu leur doit :

- GEORGE GILBERT BAONGLA: Fais le contacter et vois dès ce jour Laurent Esso pour le mettre en liberté et présente lui tes excuses.

- NADINE PATRICIA MENGUE : C'est elle qui a négocié tout le "contrat de Télé SUD " Tu devais lui remettre 300 millions de Francs CFA pour ses commissions et tu as une fois de plus usé de ta ruse pour ne pas la payer. Appelle là et trouve un arrangement avec elle et demande-lui pardon.

- DAVID EBOUTOU : Tu as brisé la vie de cet enfant en l'envoyant faire injustement 3 ans en prison. Là-bas il a perdu des êtres chers. Au moment de sortir de la prison, tout le monde a vu cette publication de lui ou il tenait ta photo et ton nom devant la tombe de son père. Il a enterré ton nom dans cette tombe en demandant à ses ancêtres de le venger. Ce rite chez les MVAE d'où il est originaire produit toujours des conséquences graves jusqu'à la mort. Tu peux encore arrêter ça en demandant pardon à cet enfant et en lui remettant ce que tu lui dois.

-PATRICK SAPACK: Il était en prison avec David Eboutou. On a appris qu’il est venu te voir au sortir de la prison. Tu lui as remis quelques millions comme toi-même tu l'as dit dans une émission. Mais qu’est-ce que quelques millions représentent comparativement aux 3 ans de prison injuste que tu lui as pris.

La liste des victimes est Très longue. Comme ceux qui ont fait des rites en ton nom, une fois que vous les aurez remis ce que vous les devez, ils iront refaire des rites pour déterrer votre nom et vous verrez que vos affaires reprendront de plus belle dans le respect de nos valeurs traditionnelles, Culturelles et institutionnelles.

Ceci est un conseil d'un compatriote et frère qui refuse de te voir sur le chemin de la perdition mais qui souhaite que tu arrêtes de tourmenter les compatriotes en instrumentalisant la justice comme tu l'as toujours fait.
Fais-le et tu verras. Mes équipes et moi allons observer pendant deux semaines ta réaction et nous allons relayer ici ce qui aura été ta décision. Sois tu auras choisi la vie ou alors la mort. Cette décision t'appartient !

Que nos ancêtres soient témoins de cette correspondance.
Patrice NOUMA


Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter