Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 01 22Article 454456

General News of Tuesday, 22 January 2019

Source: 237actu.com

Ambazonie: Paul Atanga Nji tend la main aux sécessionnistes

Pour le ministre de l’Administration Territoriale, il est temps pour les sécessionnistes de déposer les armes et de « revenir dans la République »

Paul Atanga Nji recevait les vœux de nouvel An de ses collaborateurs hier lundi 21 janvier 2019, l’occasion pour le membre du gouvernement de réaffirmer sa volonté de voir les régions du Sud-ouest et Nord-Ouest plongées depuis deux ans dans des violences meurtrières retrouvées la stabilité

Pour y parvenir, le ministre a parlé de l’accompagnement efficace du Comité National de Désarmement, de démobilisation et de Réintégration mis sur pieds par le président de la république

LIRE AUSSI: Voici comment Chantal Biya a construit sa galaxie Nanga-Eboko


Se disant confiant de la volonté du président Biya qui « a fait de la sécurité une priorité absolue », Atanga Nji a lancé un autre ultimatum à l’endroit de sécessionnistes. « Nous allons prêcher le langage de la paix; nous allons demander aux terroristes de déposer les armes et de revenir dans la République .Ceux qui, pour une raison ou pour une autre ne voudront pas déposer les armes, vont se heurter à la détermination de nos forces de défense», a t-il avertit

De leur côté, des internautes ont dénoncé ce discours « martial » de Paul Atanga Nji. « Atanga Nji Paul agit en tant que ministre de la Défense et non comme chef du département de l’administration territoriale », a commenté un internaute

Nommé en début mars 2018 à la suite d’un léger remaniement ministériel, et reconduit le vendredi 04 janvier par un décret du président de la république, Paul Atanga Nji était censé contribuer à réunir les conditions facilitant un dialogue « franc et sincère » entre le gouvernement camerounais et les sécessionnistes pour juguler la crise frappe le Cameroun depuis fin 2016.