Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 11Article 533761

General News of Tuesday, 11 August 2020

Source: BORIS BERTOLT

Ambassade du Cameroun à Paris: Alfred Nguini cité dans une affaire de 92 millions

C’est une affaire rocambolesque digne d’une gestion villageoise de l’ambassade du Cameroun à Paris.
Au déclenchement du COVID 19, en mars 2019 l’ambassade du Cameroun contacte l’hôpital américain de Paris afin de savoir ce dont ils ont besoin pour soigner des malades en urgence. L’hôpital américain de Paris demande le dépôt d’une caution de 150 000 euros ( environ 100 millions fcfa). Sur instruction de la présidence de la République, 130 000 euros soit environ 85 millions fcfa sont déposés à l’hôpital américain de Neuilly à Paris.

A cette époque, Alfred NGUINI est encore ambassadeur du Cameroun à Paris. En bon bantou, sa compagne reconnue est l’ivoirienne qu’il a fait partir d’Abidjan pour faire d’elle sa secrétaire particulière à l’ambassade du Cameroun à Paris. Mais il a d’autres dossiers ( Djomba) sur Paris.

L’une de ses Djomba tombe malade. Elle n’a pas d’assurance. Elle sollicite Alfred NGUINI. L’ambassadeur généreux dit qu’il n’y a pas de problèmes. Il envoie sa NDjomba à l’hôpital américain de Paris pour se soigner du Covid 19 sur l’accompte déposé par l’Etat du Cameroun.

Coût de la facture 142 000 euros soit environ 92 millions fcfa. Soit au dessus de l’argent déposé comme caution par l’Etat du Cameroun qui doit encore payer 12 000 euros ( environ 8 millions fcfa) à l’hôpital américain de Paris seulement pour la NDjomba d’Alfred NGUINI.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter