Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 05Article 525016

Politique of Sunday, 5 July 2020

Source: Emergence N°1714

Alternance: 'les fils du septentrion nourrissent l’ambition de voir le pouvoir revenir au Nord'


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Ahmadou Séhou, politiste: « Les propos de Bayero Fadil sont assez étonnants, venant de la part de quelqu’un qui a accompagné le régime, qui a fait tout son parcours dans le Rdpc. Cela traduit à la fois une certaine fébrilité et une certaine inquiétude par rapport à ce qui se profile à l’horizon. Quand on observe le dispositif autour du président de la République, la question de la succession est inévitable, compte tenu de l’âge avancé du président et de tout ce qui se passe dans les coulisses.

On se rend compte qu’il n’y a aucun fils du septentrion qui soit en bonne position pour assurer la succession ou même peser sur elle. Cela fait 38 ans que le pouvoir est au Sud. Compte tenu de l’axe Nord-Sud, qui a fonctionné jusqu’ici, les fils du septentrion nourrissent l’ambition de voir le pouvoir revenir au Nord ou alors occuper une position éminente au cas où il y aurait succession.


Il y a derrière cette ambition légitime un certain dépit. Quand on fait le bilan de 38 ans d’accompagnement du régime, on se rend compte que le grand Nord est le grand perdant à tous les niveaux. Même lorsque vous regardez les affectations budgétaires, si vous prenez le Bip en cours, le budget du seul département du Dja et Lobo dépasse celui des trois régions du Nord. Quand vous prenez une région comme l’Adamaoua, elle n’a pas un seul portefeuille gouvernemental, malgré le nombre de ministères qui existe. On note aussi une certaine marginalisation progressive. Si on l’on prend l’Extrême-Nord par exemple, c’est vrai, il y a l’assemblée nationale, mais cette région avait un poste de vice-premier ministre qui a été perdu.



Bayero Fadil n’a fait que dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Il y a beaucoup de fora whatsapp où les gens discutent de ces questions. Si vous prenez l’initiative « Mouvement 10 millions de Nordistes », elle veut défendre les intérêts du Grand Nord et peser sur la succession. Il y a un mécontentement général à l’endroit du régime. C’est 38 ans de gâchis. Le Grand Nord a aidé le Grand Sud à piller le pays, sans en tirer profit. Les gens savent qu’avec Paul Biya, il n’y a plus rien à gagner. Même ceux qui avant ne parlaient pas osent le faire ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter