Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 27Article 583945

General News of Saturday, 27 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Alice Sadio appelle à la libération de Paul Chouta

La présidente de l’AFP estime que faire deux ans de prison pour un délit condamnable à 6 mois de prison dénote d’un Etat de non-droit. Voici son point de vue.

Lorsqu'un délit punissable d'une peine d'emprisonnement de 6 mois maximum fait l'objet de 25 renvois devant un juge, séquestrant ainsi le justiciable en prison pendant près de deux ans sans jugement ni condamnation, alors ce n'est plus de la justice. C'est de la persécution.

Si le système judiciaire de toute une République, notre République, fait du piétinement des droits des justiciables son sport favoris, alors tout citoyen devient un prisonnier en sursis.

Nul n'est à l'abri.

PS: L'article 305 du Code pénal « (1) puni d'un emprisonnement de six jours à six mois et d'une amende de 5.000 à 2 millions de francs ou de l'une de ces deux peines seulement celui qui, par l'un des moyens prévus à l'article 152, porte atteinte à l'honneur ou à la considération d'une personne en lui imputant directement ou on des faits dont il ne peut rapporter la preuve ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter