Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 18Article 513622

General News of Monday, 18 May 2020

Source: www.camerounweb.com

Alerte: un plan d'élimination des lanceurs d'alertes mis en place par le régime


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

La présidence de la République a lancé un projet de 'traque les usurpateurs d’identité dans les réseaux sociaux'. Mais selon nos renseignements, ce projet lancé avec des objectifs apparemment louables, a un autre objectif. Mettre 'hors état de nuire' tous les lanceurs d'alertes et activistes très critiques envers le régime.

Tout est partie d'une lettre adressée au Directeur général de l’Agence nationale des technologies de l’information et de la communication (Antic) par le Directeur du cabinet civil de le Présidence de la République. Dans cette lettre, ce dernier demande de traquer avec le concours des autorités compétentes les 'cybercriminels'.

Officiellement, le projet de Samuel Mvondo Ayolo a pour objectif de définitivement tordre le cou à l’ensemble des 'malfaiteurs du cyberespace' au Cameroun, dans un contexte marqué par la montée fulgurante du phénomène des 'Fake News', des cas d’arnaqueur et extorsion des utilisateurs d’Internet par des personnes sans foi ni loi et ou de la propagation des 'fausses nouvelles'.

«Depuis la survenue de la pandémie du Coronavirus au Cameroun, il a été constaté une augmentation exponentielle des faux comptes des institutions et des personnalités dans les réseaux sociaux, Facebook, Tweeter en particulier. La désinformation sur la gestion de la pandémie du COVID-19 au Cameroun et sur l’image du pays se fait davantage en ligne», fait remarquer le DCC.
Nous reviendrons sur le sujet avec plus d'amples informations.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter