Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 29Article 523657

General News of Monday, 29 June 2020

Source: 237actu.com

Alerte: le plan de la BAS d'attaquer Chantal Biya, annoncée en Europe


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

La BAS a peut-être de quoi se mettre sous la dent. Ces militants anti-Biya projettent perturber sur le sol Européen le séjour médical de Chantal et Brenda Biya.

Chantal et Brenda Biya sont en Europe, c’est l’activiste et lanceur d’alertes Boris Bertolt qui a fait cette annonce en premier. A l’en croire, l’épouse et la fille du Président Paul Biya, ont été évacuées vers le vieux continent pour des raisons de santé. Elles auraient quitté discrètement le Cameroun à bord d’un jet privé, destination Europe, où elles doivent y subir des soins médicaux.

Une nouvelle que la BAS accueille avec beaucoup de plaisir. Ce mouvement d’opposition au Président Paul Biya et à ses proches, à travers différents pays occidentaux, vient de lancer un appel à témoin. « Nous appelons toute personnes ayant des informations permettant de localiser madame Chantal Biya , de rentrer en contact avec la Brigade Anti-Sardinards», lit-on sur une affiche sur la page Facebook de la BAS-France.

Cette organisation de la diaspora, en première ligne de la contestation, planifie déjà donc une opération d'envergure pour perturber le séjour de la famille présidentielle.

Aptès la présidentielle camerounaise du 7 octobre 2018, est né ce mouvement au sein des diasporas. Leurs cibles privilégiées, le Président Paul Biya et ses proches.

Le locataire du palais d’Etoudi lui-même en a déjà fait les frais. Critiqué pour son style de gouvernance et ses voyages à l'étranger, Paul Biya avait été attaqué à l’hôtel intercontinental à Genève par les activistes de BAS. C'etait en juin 2019.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter