Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 09Article 587815

General News of Friday, 9 April 2021

Source: cameroon-info.net

Alerte: le consulat de France à Douala ferme ses portes à cause du Covid-19

Les responsables de cette Représentation diplomatique expliquent cette décision par la découverte d’un cas et la présence d’un nombre important de cas contacts au sein du personnel.


Les usagers qui le souhaitent ne peuvent pas bénéficier des services qu’ils sollicitent au Consulat Général de France à Douala ces jours-ci. Il est tout simplement fermé. Dans un communiqué laconique daté du 7 avril 2021, ses responsables expliquent qu’«à la suite d’un cas COVID-19 détecté au sein du Consulat Général de France et compte tenu du nombre élevé de cas contacts au sein du personnel», la Représentation diplomatique française installée dans la capitale économique du Cameroun est fermée «jusqu’à nouvel ordre».

Conscient de la résurgence de la pandémie dans le pays et plus particulièrement dans la ville de Douala, les autorités du Consulat avertissaient les ressortissants français le 9 mars en ces termes: «Face à la recrudescence des cas de COVID-19 qui risque d’entrainer à court terme une saturation du système de soins, nous appelons à redoubler de vigilance et au strict respect des mesures barrières». Ce n’est pas la première fois qu’un service français est fermé au Cameroun pour cause de Covid-19.

A la mi-mars 2020, alors que l’on ne comptait que cinq personnes testées positives au coronavirus, l’ambassadeur de France au Cameroun Christophe Guilhou décidait de la fermeture des lycées Fustel de Coulanges (Yaoundé) et Dominique Savio (Douala). «En raison des conditions sanitaires actuelles et par mesure de précaution, M. l’ambassadeur de France a donc décidé de fermer les deux établissements Fustel de Coulanges et Savio pour une durée de 7 jours à compter du lundi 16 mars», pouvait-on lire dans une correspondance électronique envoyée aux enseignants et administratifs de son établissement par le Proviseur du Lycée Fustel de Coulanges, Bruno Mercier.

Et le chef de la mission diplomatique française au Cameroun de préciser dans un Tweet «qu’il était question à travers cette mesure de mettre en confinement les élèves et les enseignants qui rentrent des pays contaminés». «Ceci pour lutter contre la diffusion du COVID-19», ajoutait-il alors.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter