Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 10Article 555085

Health News of Tuesday, 10 November 2020

Source: Cameroon Info

Alerte à la grippe aviaire: le ministre de l’Elevage tire la sonnette d'alarme

Cette interdiction concerne les produits qui proviennent des pays qui approvisionnent le Cameroun en intrants avicoles.
Dans une correspondance adressée au président de l’interprofession avicole, François Djonou, le 9 novembre 2020, le ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales (MINEPIA), Dr Taïga, invite les opérateurs de la filière avicole à suspendre momentanément les importations d’œufs, des poussins d’un jour et autres produits avicoles.

«J’ai l’honneur de vous demander d’informer les opérateurs de la filière avicole de surseoir momentanément aux importations des poussins d’un jour, des œufs à couver et autres produits avicoles en provenance des pays infectés», peut-on lire cet extrait de la correspondance du MINEPIA, dans les colonnes du quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 10 novembre 2020.

Le ministre justifie cette décision par: «l’apparition récente et la propagation des foyers de l’influenza aviaire hautement pathogène au Danemark, en Allemagne, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Russie et en Israël. Des pays à partir desquels le Cameroun s’approvisionne en intrants avicoles». Ceci, pour «éviter l’introduction de la maladie dans notre territoire par voie d’importation», rapporte le journal.

Pour faire respecter cette décision, le ministre a adressé une lettre à ses collaborateurs, que sont le directeur des services vétérinaires et le directeur du développement des productions et des industries animales, pour leur demander de «renforcer la surveillance aux frontières et faire appliquer rigoureusement les mesures d’inspection sanitaire vétérinaire conformément à la décision du 25 juillet 2006 interdisant l’importation de certaines espèces sensibles à [la] grippe aviaire et de certains matériels d’élevage», peut-on lire.

Ainsi, «pour un monitoring constant, le ministre instruit que des rapports hebdomadaires d’activités menées sur le terrain lui soit adressés», lit-on. D’après notre confrère, toutes ces dispositions prises par le Dr Taïga, visent à éviter l’épizootie de grippe aviaire comme en 2016 et en 2017.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter