Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 02Article 539029

General News of Wednesday, 2 September 2020

Source: Cameroon Info

Alerte à la bombe: Joseph Le renforce son système de sécurité

Un atelier de formation animé par les experts de la Croix-Rouge a eu lieu le 1er septembre 2020 à Yaoundé.
La «fausse alerte» à la bombe du 17 août 2020, au bâtiment principal du ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative (MINFOPRA), a poussé le chef de ce département ministériel, Joseph Anderson Le, à plus d’attention et de rigueur en ce qui concerne la sécurité. C’est ainsi qu’un séminaire de formation sur les enjeux et les défis du secourisme au travail, ainsi que sur quelques gestes de premiers secours, a eu lieu le 1er septembre 2020, à Yaoundé. Il était animé par les experts de la Croix-Rouge.

Le but de ce séminaire, d’après le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 2 septembre 2020, est de renforcer le système de sécurité du MINFOPRA, et d’amener le personnel à se familiariser avec les notions élémentaires de sécurité.

Pour Joseph LE, cette séance de travail a été «très importante et enrichissante parce que la sécurité et la santé au travail constituent un élément fondamental. Lorsque se posent les problèmes de sécurité comme nous en avons vécu, il y a quelques jours au MINFOPRA, il y a beaucoup de risques. C’était peut-être une fausse alerte, mais on aurait pu avoir de sérieux problèmes si jamais la panique s’était installée parmi le personnel, surtout lorsqu’il a fallu l’évacuer», relève notre confrère.

A la fin de ce séminaire, le ministre a promis que: «nous allons envoyer en formation des collaborateurs à la Croix-Rouge, chez les sapeurs-pompiers, entre autres, pour qu’ils maîtrisent mieux ces gestes de premiers secours», note le reporter.

Pour le renforcement du dispositif de sécurité, «le ministère vient de se doter d’un nouveau matériel de surveillance, notamment des outils de détection qui filtrent toutes les entrées… Tous les usagers ainsi que leurs biens sont passés au peigne fin à chacune de leurs entrées», note le journal.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter