Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 17Article 549640

General News of Saturday, 17 October 2020

Source: coupsfrancs.com

Alerte: l’armée quadrille le village d’Albert Dzongang

C’est une artillerie de guerre qui est déployée ce matin de samedi à Bahouan C’est une artillerie de guerre qui est déployée ce matin de samedi à Bahouan

C’est une artillerie de guerre qui est déployée ce matin de samedi à Bahouan, village natal d’Albert Dzongang. Très tôt, des militaires ont été déversés dans le village et tout le département des Hauts-Plateaux qui est actuellement en état de siège.

En fait, c’est ce samedi 17 octobre que doit être inhumée la soeur d’Albert Ndzongang. Depuis les manifestations du 22 septembre auxquelles il était le seul membre du directoire à prendre part, Albert Ndzongang est activement recherché par les forces de sécurité. Des indics ont été installés tout autour de sa maison à Douala, mais aussi au village. Mais, jusque là, il réussit à passer entre les mailles et envoie des voices pour rassurer.

Depuis sa cachette, l’ancien député du RDPC devenu conseiller du président du MRC a fait signe de vie hier. Il a notamment répondu à ceux qui l’annonçaient déjà hors du pays. ” Bonjour à tous les combattants, bonjour au peuple de la liberté. Je suis votre frère Albert Ndzongang. J’ai eu beaucoup de blessures le 22 (septembre 2020). Etant recherché, je me suis replié pour préparer les prochains évènements. Restez mobilisés. Je suis au Cameroun et je ne peux pas quitter le pays tant que notre président élu est encerclé et tant que nos frères sont en prison”, a-t-il expliqué.

Alors qu’on le croit abattu après l’arrestation de Bibou Nissack et du professeur Alain Fogué, autres maillons forts du MRC, Albert Ndzongang promet plutôt sortir de son maquis pour poursuivre le combat. “Je ne me livre pas à eux parce que ça m’empêcherait de préparer la suite ; je ne suis pas physiquement prêt pour les affronter maintenant mais soyez rassurés, je suis là. Je serai là et je serai toujours là avec vous jusqu’à ce que notre pays soit libéré. Jusqu’à ce qu’il ait la prospérité pour tous et avec tous les Camerounais “, a-t-il déclaré dans une bande audio l’homme politique.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter