Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 07Article 532873

General News of Friday, 7 August 2020

Source: L'Anecdote N°1121

Alerte: des séparatistes anglophones ciblent les grandes villes du Cameroun

Alors que l’armée intensifie des raids sur le terrain, plusieurs combattants séparatistes pourchassés à la fois par les forces de défense et d’autres groupes armés, désertent le théâtre des opérations.

Le conflit armé dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (Noso), tourne progressivement de manière décisive en faveur des forces de défenses. De fait, l’armée multiplie des raids quotidiens dans les forêts où se sont replié les milices séparatistes et autres bandes armées, repoussées dans leurs derniers retranchements par les forces de défense.

Le massacre de plus de 24 terroristes par l’armée au cours d’une battue sanglante il y a environ deux semaines a permis le démantèlement des bases sécessionniste situées à Bali, Batibo et Widikum dans le Nord-Ouest. Une énième action de l’armée qui aura suffi à déstabiliser davantage les camps sécessionnistes qui depuis plusieurs déjà plusieurs mois s’entretuent. A défaut de se rendre dans des centres de désarmement, de démobilisation et de réinsertion (Ddr), des centaines de séparatistes pourchassés à la fois par leurs camarades et par l’armée fuient les forêts en direction des grandes villes à l’instar de Yaoundé, Douala, Kribi, ou encore en direction d’autres régions du Sud.

« Ils vivent la plupart du temps groupés dans une chambre. Dans une pièce, ils se retrouvent souvent plus de 10. Des fois, ils vivent dans des maisons en construction, des cabanes abandonnées etc. Ils sont à la recherche des petits travaux tels que agents de sécurité, employés de plantations, nounous ou ménagères, moyennant de petits salaires », confie une source.

Depuis l’explosion des bombes artisanales dans les villes de Douala et Yaoundé, la côte d’alerte sécuritaire a grimpé. Les forces de sécurité et de maintien de l’ordre multiplient des actions en vue de retrouver les auteurs de ces actes terroristes. Plusieurs quartiers populeux des villes de Yaoundé et Douala ont connu des fouilles et des interpellations dans nombre de domiciles. Cette opération fait suite à des menaces terroristes révélées par les services de renseignements. Depuis des semaines, des craintes sur une probable augmentation de la criminalité en rapport avec la présence dissimulée des membres de ces bandes armées dans la nature préoccupe.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter