Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 18Article 535357

General News of Tuesday, 18 August 2020

Source: Actu Cameroun

Alerte:de fausses huiles végétales en circulation dans les marchés

Le Réseau National des Consommateurs du Cameroun (RNC) dénonce la commercialisation des huiles végétales issues de la contrefaçon et la contrebande. Le président exécutif de cette association appelle le gouvernement à prendre ses responsabilités.

À travers un communiqué daté du 16 juillet dernier,Francis Hervé EYALLA SABA président exécutif du RNC informe l’opinion publique national qu’il,« a été saisi par de nombreux consommateurs qui dénoncent la présence dans nos marchés, commerces, boutiques et étales du quartier, des huiles végétales de qualité douteuses embouteillées dans les bouteilles usées de MAYOR, OILIO et AZUR GOLD scellées pour ne citer que celles-là». De l’avis du président exécutif de cette association, cette situation est une atteinte grave à la santé du consommateur.

Que dit la loi?

Le Réseau national des consommateurs du Cameroun s’étonne de la récurrence du phénomène qui est étale au grand jour, le non respect dex textes en vigueur. Il s’appuie sur:«le décret N°93/720/PM du 22 novembre 1993 fixant les modalités d’application de la loi N°90/031 du 10 août 1990 régissant l’activité commerciale au Cameroun et la loi N°2018/020 du 11 décembre 2018 portant Loi-cadre sur la sécurité sanitaire des aliments au Cameroun».

Responsabilités

En effet, ces consommateurs se plaignent de ce que certains commercants véreux leur proposent des huiles végétales de qualité douteuses à des prix variant entre 650 et 1000 Francs CFA le litre dans des bouteilles d’huiles (emballages) scellées déjà usées.

«Une fois saisi desdits faits, le Réseau National des Consommateurs du Cameroun (RNC) s’est immédiatement rendu dans certains marchés, commerces, boutiques et étales du quartier pour constater les faits dénoncés. Sur le terrain, les équipes du RNC se sont rendu compte de la véracité de ces dénonciations. Sur la base des premières constatations et des résultats d’autres enquêtes approfondies, nos équipes constatent que des huiles végétales d’origine douteuses dites « VRAC » sont bel et bien embouteillées dans des bouteilles usées et scellées de MAYOR, OILIO ET AZUR GOLD puis proposées aux consommateurs en toute impunité», peut-on lire dans le communiqué.

Le Réseau National des Consommateurs du Cameroun (RNC) dénonce avec la dernière énergie cette arnaque organisé qui met en danger la santé, la sécurité et la vie du consommateur et induit aux entreprises qui subissent cette contrefaçon des pertes considérables, foulant au pied la réglementation en vigueur.

Eu égard de ce qui précède, le Réseau National des Consommateurs du Cameroun (RNC) invite le gouvernement en général et de manière singulière le Ministre de la santé (MINSANTÉ) garant de la sécurité sanitaire des aliments et le Ministre du Commerce (MINCOMMERCE), patron du commerce intérieur à prendre toutes les dispositions urgentes nécessaires afin sanctionner sévèrement les contrevenants conformément aux lois et règlements en vigueur en rapport avec la contrefaçon, la contrebande, la fraude et la sécurité sanitaire des aliments.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter