Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 25Article 583243

Health News of Thursday, 25 March 2021

Source: lescoopsdafrique.com

Alerte: Au Cameroun, le personnel de santé à la merci du Covid-19

Depuis le début de la pandémie et après les décès observés de certains médecins et spécialistes de ce corps, l'Agence Digitale d'Informations Africaines a mené une enquête au centre de médecine holistique, de massage et de Bien-être du DR CLÉMENT PETSOKO, installé depuis quelques années à Yaoundé au lieu dit Odza et dont la succursale a été inaugurée récemment à Douala. L'enquête de notre rédaction vise à évaluer non seulement le dispositif de riposte, mais aussi le flux et le type de patients qui s'y rendent.


Il est 8h ce jeudi 25 Mars 2021 .Nous avons joint le Dr Petsoko, responsable dudit centre au téléphone la veille et obtenu un RV. Il n’est pas encore là. Je suis forcé de rester debout car la dernière chaise a été cédée par ma collègue à une maman d’âge mur soufrant visiblement de paraplégie. Première observation, certains patients sont là depuis 7h et tous portent des masques. Le vigile me trouve une chaise de fortune et s’assure de la distanciation entre les places assises. En attendant le maître des lieux, nous décidons de nous entretenir avec les patients qui continuent à arriver.

Maman Marie celle à qui m’a collègue a cédé sa place nous révèle que c’est son deuxième Rendez-vous. Elle sent ses pieds moins lourds après une séance d’acupuncture. Elle a eu un AVC il y’a un ans et depuis lors elle n’a jamais plus retrouvé malgré les massages et les traitements successifs l’usage de sa main et de son pied droits.

Nicole quant à elle, souffre d’une hernie discale. Elle affirme être très soulagé par l’acupuncture . Elle n’a pas voulu se faire opérer.

Monsieur Robinson à le cou raide depuis trois semaines est arrivé ici grâce à un de ses voisins qui s’est soigné six mois plutôt de la prostate. Nous n’avons pas fini d’interroger Sébastien souffrant d’insomnie chronique, que le Dr fait son entrée dans la salle d’attente. Il dit bonjour d un geste de la main et se dirige vers son bureau. Il nous fait signe de le suivre. Il faut boucler rapidement l’interview avant qu’il ne commence avec les consultations.
Bonjour Dr PETSOKO , en ces temps de pandémie du COVID votre cabinet reste très sollicité. N’avez-vous pas peur avec ses nombreuses consultations d’être infecté ? Pour le Dr Clement Petsoko : “Non. Nous prenons la pandémie du COVID très au sérieux et avons installé un dispositif fortement dissuasif. Nous sommes allés plus loin que les mesures barrières prescrites par le gouvernement. Tous nos patients passent par un SAUNA infrarouge aménagé à cet effet. Nous avons également mis sur pied des traitements préventifs .Les combinaisons d’acupuncture et les herbes qui vont avec sont également à notre disposition. Et par ailleurs nous nous investissons à soutenir le ministère de la santé dans la sensibilisation des patients”.

Les journalistes de l’Agence Digitale d’Informations Africaines(ADIA)réalisent que les patients qu’ils ont trouvé à la salle d’attente n’ont pas tous des problèmes d’obésité ? Pour le Dr Petsoko:”Justement, je viens il y’a quelques mois d’obtenir mon diplôme en médecine holistique , avec mention à L’Université des Sciences et Technologies de Los Angeles en Californie. Grâce à cette formation, je ne suis plus impuissant devant de nombreux cas qui se présentaient à moi. Notamment les maladies liées aux nerfs, aux os et articulations, et à la déficience des organes vitaux comme le cœur, le foie, les reins, le pancréas . Cette formation me donne des armes très efficaces contre tout type de cancers pourvus qu’on s’y prenne à temps”.

A la question du journaliste sur le fait que le DR Petsoko n’est plus trop présent dans les médias ? le spécialiste de la médecine chinoise répond :” c’est vrai, mes patients prennent tout mon temps. Cependant j’arrive à trouver quelques fois du temps pour répondre aux sollicitations des médias. La sensibilisation en matière de santé est très importante .Nous devons continuer à sensibiliser les patients à prendre soin de leur corps, de leur alimentation et vivre selon les lois de la nature afin d’éviter de se retrouver dans l’engrenage de la maladie et de la souffrance”.

Après les États-Unis, la Chine est le deuxième pays d’adoption du Dr Petsoko. Ce dernier explique qu’:” Aux USA, je me suis beaucoup investi dans la lutte contre l’obésité et en Chine j’ai beaucoup appris. L’expérience chinoise a transformé la conception que j’avais de la santé et de la médecine. La médecine y est très développée”.

Dr Clément Petsoko s’attèle à ce que les Africains en général et les Camerounais en particulier vont profitent de cette expérience chinoise. “Grâce à cette expérience chinoise, nous arrivons à apporter la santé et la joie de vivre à ces patients désespérés qui n’attendaient que leur fin. Nous sensibilisons, nous prévenons et nous prenons en charge. Et on le dit toujours, le meilleur traitement c’est la prévention.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter