Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 02Article 539068

General News of Wednesday, 2 September 2020

Source: Mimi Mefo info

Agressions sur les maires: le maire de Fundong saisi Atanga Nji

Le maire du conseil de Fundong, division de Boyo dans la région du nord-ouest du Cameroun, a déploré les menaces qui pèsent sur les chefs traditionnels en particulier et sur la population en général.

S'adressant au gouverneur de la région du Nord-Ouest, mercredi 2 septembre 2020 à Fundong, le maire Awoh Ndang Denis a déclaré que certains chefs traditionnels ont été capturés et détenus par des combattants séparatistes.

"C'est notre principal problème ici. Les Fons qui sont encore dans leurs palais sont menacés quotidiennement par les garçons, raison pour laquelle vous ne pouvez pas en voir beaucoup dans cette conférence.

Au maire, "Nous prions pour que les responsables de l'administration et de la sécurité travaillent en étroite collaboration avec les chefs traditionnels pour apaiser les combattants pour que la paix règne."

Dans son message clé à la conférence de Boyo Fons, le gouverneur Adolf Lele L'Afrique a appelé les gardiens de la tradition à s'organiser davantage avant une élection éminente à la chambre des chefs.

En ce qui concerne la sécurité dans la division de Boyo, le gouverneur appelle à la collaboration de tous les membres de la division pour mettre fin à l'insécurité.

Au début de cette semaine, les militaires ont déclaré avoir tué 17 combattants séparatistes et en avoir arrêté six dans le cadre d'une opération de six jours appelée "opération Boyo 1".

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter