Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 18Article 590551

Politique of Sunday, 18 April 2021

Source: www.camerounweb.com

'Agressé physiquement, ce que Ndjamen a manqué d'apprendre auprès de Kamto'

C'est sa première humiliation après sa démission du parti MRC, sa première sortie au nom de son nouveau parti APAR, lui 'Djamen qui a eu à critiquer Maurice Kamto."

"Une simple interview lui a valu une agression physique", dénonce l'activiste Iyo Gogo qui explique le président de l'APAR a manqué d'apprentissage auprès du leader du MRC. Elle dresse en quelques points les leçons que l'agression de Célestin Djamen lui a appris.


HUMILIATION DE CELESTIN NDJAMEN : OU COMME IL EST BON D'APPRENDRE ET DE FAIRE LA POLITIQUE AUPRÈS DE MAURICE KAMTO.


J'ai vu une vidéo dans laquelle Célestin Ndjamen est agressé physiquement et jetté hors d'un restaurant à l'intérieur duquel il voulait donner une interview pour son Parti, APAR, nouvellement créé.

Cette situation, tout comme celle de Franck Hubert Ateba, en même temps qu'elle m'attriste et appelle à la compréhension, me laisse à 37. (Je sais c'est contradictoire!).

Mais ce que j'essaie de dire c'est que j'ai mal de voir des Camerounais humiliés par le regime de Yaoundé pour leurs engagements politiques ou citoyens. Mais quand je me souviens que ces même Citoyens, parce qu'ils voulaient plaire à Biya ou se rapprocher de lui ont commencé à insulter, calomnier Maurice Kamto, pervertir ses propos, presenter Biya comme un démocrate, un homme de paix, un homme tolérant, protecteur de libertés... Je redeviens froide face au sort, la recompense qui leur est réservé par ce regime.

Ce que l'humilliation de M. Ndjamen m'apprend c'est que :
1. Il faut être humble et moderé en politique. La politique ne reussit pas avec des personnes qui manquent d'humilité. Monsieur Ndjamen est quelqu'un qui, de part sa mentalité d'ancien "mbenguiste", s'est toujours illusionné d'avoir la Science infuse, le meilleur savoir, les meilleures stratégies. Ce vice, ce narcissisme qu'on retrouve chez les pedants commes Messanga Nyamding, Owona Nguini, Ntimbane Bomo, etc... lui a souvent causé des tensions et des clivages au sein du SDF, et dans la Société Civile. Puis a été répéré par le RDPC pour le pousser à vilipender le MRC et Maurice Kamto qui ont boycotté les Municipales et Legislatives.

M. Djamen a donné toute sorte de leçon de stratégie à Maurice Kamto, expliquant comment le MRC aurait manqué l'occasion en diamant de controler les mairies et le Parlement, l'insultant sur tous les tons juste parce que Maurice Kamto, en concertation avec le Directoire, a refusé de légitimer une mascarade. Mais, le voilà incapable de faire une simple interview dans un restaurant caché. Qu'aurait donc fait notre super-stratège-plus-plus s'il s'était s'agit: de reunion ou conference publique, ou pis encore (pour Yaoundé) de meeting politique!? Un petit barman te neutralise, et ce sont les anti-gangs, les policiers anti-emeutes et les milices villageoises du Rdpc et ses Mairies, des RG, DST, SEMIL, AT et DGRE que tu vas dejouer?

2. Il faut être rationnel et coherent en politique. En politique, quand on est oppposant, il est normal (et meme souhaitable) de diverger avec d'autres oppossants sur certaines positions ou strategies. Mais jamais, il ne faut attaquer un autre opposant qui, aussi veut le changement de système, car c'est jouer le jeu du regime en place. Et le régime de Biya déteste à mort les girouettes. Il les persécute et les tue si elles ont eu accès à toutes leurs cartes et logique de jeu ou fonctionnement.

Comme hier Bello Bouba Maigari, Jean Fochive, Mendo Ze, Mebe Ngo'o, Junior Zogo, Franck Hubert Ateba, Marafa Hamidou Yaya, Paul Eric Kingue, Jean-Jacques Ekindi, Anicet Ekanet Charles Ateba Eyene, Simon Meyanga, Messanga Nyamding, et bientôt Steve Fah, j'ai pitié de M. Célestin Djamen, car ce monsieur aime se nourrir des "excréments" des erreurs politiques des autres comme Banda Kani. Avec Biya, dans le trading de la trahison politique, tout le monde ne sera pas Momo Jean de Dieu. M. Djamen s'imaginait que ce qu'il avait déjà donné comme offre de puanteur contre Maurice Kamto était suffisant pour que le RDPC lui lisse le chemin et lui donne toutes les facilités dans le déploiement de son parti. Mais hélas. Pour le, Rdpc, tout nouveau parti, fut-il celui d'un pro-Biya est une trahison et mérite la même "chicote", violence et humiliation que celles données au MRC. Djamen n'a pas compris qu'on n'attend de lui que l'invective, l'injure contre Kamto Maurice, et rien de plus. On ne veut pas votre prise de participation à l'aventure secrète de Franck Biya pour Etoudi...!

EN CONCLUSION,
Bien que n'étant pas parfait, et n'ayant jamais prétendu l'être, FINALEMENT, qui est fort, stratège, visionnaire, logique, cohérent, constant et surtout fidèle à ses engagements premiers et loyal à son Peuple, le Peuple Kamerunais, si ce n'est Maurice KAMTO?
Il est vraiment bon de militer à ses côtés.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter